Posts tagged ‘SYRIE’

juin 18, 2012

« Les alliés d’Assad savent que la chute de son régime est proche »

 

Le Porte-parole de Tsahal s’est exprimé ce vendredi (15 juin) sur le régime de Bashar el-Assad en Syrie. Selon lui, les alliés d’Assad comme l’Iran et le Hezbollah ont conscience que la fin de son régime n’est plus qu’une question de temps.

« Une semaine de plus s’est écoulée, au cours de laquelle l’effort désepéré de l’Iran et du Hezbollah pour sauver le régime d’Assad a à nouveau été constaté« , a déclaré le Général Mordechai sur sa page facebook officielle.

« Je ne serais pas surpris d’apprendre qu’ils se préparent déjà à ‘l’après’. »

Le Général Mordechaï a insisté sur le fait que l’armée israélienne est prête à faire face à ces bouleversements.

Yoav Poly Mordechai, Porte-parole de l'armée israélienne

Yoav Poly Mordechai, Porte-parole de l’armée israélienne

La semaine dernière, le Vice-chef d’État-major de Tsahal déclarait également à ce sujet : « La Syrie possède le plus grand arsenal d’armes chimiques au monde« , avant d’ajouter que, « les roquettes et les missiles syriens peuvent frapper l’ensemble du territoire israélien », et que, « la Syrie coopère également avec le Hezbollah et l’Iran. »

Le 23 mai dernier, Yair Naveh s’était exprimé au sujet des capacités chimiques et de nombreux missiles dont des «centaines de roquettes» de la Syrie et la poursuite du ravaitaillement en armes du Hezbollah au Liban qui possède aujourd’hui dix fois plus de roquettes et de missiles qu’après la Seconde guerre du Liban en 2006.

Lire au

Publicités
Étiquettes : , ,
juin 15, 2012

Syrie : Du fait des islamistes de l’opposition, la minorité chrétienne est en grand danger

La minorité chrétienne en Syrie est confrontée à une menace grandissante et des milliers sont contraints de fuir leurs maisons car ils subissent le harcèlement et la discrimination de la part des islamistes de l’opposition.

Au moins 9.000 chrétiens de la ville syrienne de l’Ouest , Qusayr , ont été contraints de chercher refuge après un ultimatum d’un chef militaire local de l’opposition armée, Abdel Salam Harba, (source : l’agence de presse Fides)

Dans la dernière explosion de violence un chrétien a été abattu par un tireur embusqué dans Qusayr, qui jouxte la ville agitée de Homs.

Il ya eu des rapports la semaine dernière selon lesquels dans certaines mosquées de la ville des annonces faites par les minarets:  » Les chrétiens doivent quitter Qusayr dans les six jours, qui expire ce vendredi .  »

Deux prêtres catholiques qui ont fui Qusayr ont confirmé à l’agence Fides qu’ils ont entendu l’ultimatum  » de leurs propres oreilles  » Ces ultimatums annoncés du haut des minarets.

Des sources sur le terrain rapporte à Fides  » La situation n’est pas viable dans la région et exposée à l’anarchie totale , « . Ils craignent aussi que le sort des chrétiens en Qusayr, mais aussi qui pourrait bientôt concerner les 10.000 croyants qui vivent dans d’autres villages dans la région.

Dans les zones contrôlées par l’opposition ,nous assistons à la montée des formes radicales de l’islam sunnite avec les extrémistes qui ne veulent pas vivre en paix avec les chrétiens. Bon nombre de ces gangs et ces groupes armés opèrent indépendamment de l’armée syrienne , (celle-ci rejette ces types de discrimination contre les minorités).

En dehors de clivages religieux, la violence contre la communauté chrétienne peut également être alimentée par le fait qu’ils ont ouvertement exprimé leur soutien au régime. Bachar al-Assad, ainsi que son défunt père, Hafez El-Assad, garant de la laîcité , de la protection des chrétiens contre la discrimination et en garantissant leurs droits.

Mercredi , un groupe armé a fait irruption et ont profané l’église grecque-catholique de Saint-Élie, dans Qusayr.

Une source locale a déclaré à Fides :  » C’est la première fois dans le conflit en cours qu’ un tel épisode a lieu et où les symboles sacrés sont délibérément détruits , »

Les chrétiens représentent environ 10 pour cent de la population du pays avec la plupart appartenant à l’Eglise grecque-orthodoxe d’Antioche.

 http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/article-syrie-du-fait-des-islamistes-de-l-opposition-la-minorite-chretienne-est-en-grand-danger-106980668.html

 

Étiquettes : ,
juin 9, 2012

La Russie appelle à la conférence internationale sur la Syrie

La Russie appelle à la conférence internationale sur la Syrie mais s’oppose toujours à l’usage de la force.


Sergueï Lavrov , le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré qu’une conférence internationale devrait se réunir pour galvaniser l’engagement international autour du plan Annan parce qu’il n’y avait pas d’autre solution à la crise syrienne.
La réunion devrait rassembler les membres permanents du Conseil de sécurité, l’Union européenne et les pays « influents dans la région» – indiquant l’Iran.

DEBKAfile.

Étiquettes : , , ,
juin 6, 2012

La Syrie expulse 17 ambassadeurs et envoyés diplomatiques.

La Syrie expulse 17 ambassadeurs et  envoyés diplomatiques.
Damas a listé les envoyés de 17 pays, y compris les États-Unis, le  Royaume-Uni, la France et la Turquie, comme «personae non grata » une semaine après l’expulsion des ambassadeurs syriens en provenance de ces pays. Certains avaient déjà été retirés de leur poste pour leur sécurité.

Damas a accepté d’autoriser les organismes d’aide internationaux pour entrer, dans la plupart des cas, dès que les provinces ont été touchées par les violences.

Debkafile

Étiquettes : , ,
juin 2, 2012

Sept tués dans des affrontements à Tripoli, au Liban

Sept tués dans des affrontements à Tripoli, au Liban
Une recrudescence des combats entre des hommes armés pro et anti-Assad dans la ville libanaise de Tripoli au nord laisse 7 morts et 30 blessés

DEBKAfile

Étiquettes : , ,
juin 2, 2012

LES IMAGES SATELLITES CONFIRMENT LE MASSACRE D’AL HOULA

Les images satellites des États-Unis confirment le massacre d’ al Houla
Les images satellites publiées montrent à Washington un charnier dans le village syrien d’Al Houla où l’ONU a confirmé que 108 personnes ont été abattues.

Le président russe Vladimir Poutine s’est expimé vendredi contre la guerre civile qui risque d’éclater en Syrie, mais a rejeté l’intervention militaire et les sanctions pour destituer Bachar al-Assad.

DEBKAfile Juin 2, 2012, 09:28 (GMT +02:00)

Étiquettes : , , , ,
juin 2, 2012

Hypocrite ou traître ? Hassan Nasrallah osera-t-il évoquer tous les Libanais disparus en Syrie ?

Ou se contentera-t-il de réclamer la libération des onze chiites enlevés la semaine dernière ?

Au Liban, l’amertume est à son comble, tout comme l’hypocrisie du Hezbollah et de ses alliés. Des dizaines, voire des centaines de Libanais, enlevés par l’armée syrienne au Pays du Cèdre pendant l’occupation, croulent dans les geôles du régime de Bachar Al-Assad depuis une vingtaine d’années. Pourtant, Hassan Nasrallah ne réclame à présent que la libération de onze chiites enlevés la semaine dernière.

Hassan Nasrallah doit se prononcer à la télévision, ce vendredi après-midi, dix jours après l’enlèvement de chiites libanais par des opposants syriens. Officiellement, il s’agit de pèlerins interceptés sur le chemin de retour d’Iran, via la Turquie. Mais les ravisseurs, qui ont libéré les femmes, affirment que « certains des onze hommes détenus sont des cadres du Hezbollah en mission en Syrie, en possession de matériel sophistiqué destiné à localiser les positions des opposants au régime de Bachar Al-Assad ». Les ravisseurs posent de ce fait des conditions pour les libérer. Ils exigent entre autres que « Hassan Nasrallah présente les excuses du Hezbollah au peuple syrien pour son soutien au régime ». Ils demandent également « le retrait des combattants du parti de Dieu de Syrie, où ils contribuent aux massacres ».

Pour les Libanais, le refus de Nasrallah de présenter ses excuses ne fait aucun doute. Le retrait de ses combattants de Syrie est également exclu tant que son patron, l’ayatollah Ali Khamenaï, Guide de la République islamique d’Iran, ne décrète une fatwa dans ce sens. Si, de ce fait, de plus en plus de Libanais s’interrogent sur ce que pourra dire Nasrallah dans son discours télévisé, ils s’étonnent surtout, avec amertume et déception, de l’absence totale d’intérêt pour les autres Libanais détenus arbitrairement et sans procès depuis de longues années dans les prisons syriennes.

Pourquoi Nasrallah ne s’est jamais mobilisé pour demander leur libération à son allié Bachar Al-Assad ? Pourquoi leurs parents et proches n’ont-ils pas le droit de savoir s’ils sont toujours en vie ? Et pourquoi, dans le cas contraire, ne peuvent-ils pas récupérer leur cadavre et faire leur deuil ? Tant de questions auxquelles Hassan Nasrallah refuse de répondre.

Pire encore, pourquoi Hassan Nasrallah dénonce-t-il avec force l’enlèvement de onze chiite libanais en Syrie – acte sans doute condamnable – au moment où sa propre milice, le Hezbollah, enlève d’autres libanais sous des prétextes fallacieux ? Le cas de Joseph Sader, employé de la Middle East Airline (MEA), enlevé sur la route de l’aéroport de Beyrouth depuis plusieurs années, reste énigmatique à cet égard.

Le général Michel Aoun, allié contre-nature de Nasrallah, de Bachar Al-Assad et de l’Iran, a lui aussi oublié les détenus libanais en Syrie. Il a pourtant exploité ce dossier pour justifier son alliance auprès de ses partisans en particulier, des souverainistes et des libanais en général, alliance qui aurait dû, officiellement, lui permettre de demander des comptes à la Syrie et réclamer la libération des détenus. La désillusion est totale. Après plusieurs pèlerinages à Damas et un voyage à Téhéran, Aoun n’a voulu ou pu évoquer cette question, dont la résolution constitue un premier pas vers la normalisation entre les deux Etats théoriquement indépendants et souverains, le Liban et la Syrie.

Pour toutes ces raisons, une majorité de Libanais qualifie Hassan Nasrallah et Michel Aoun – ainsi que les autres alliés d’Assad comme Sleimane Frangieh et Nabih Berri notamment – au mieux d’hypocrites, sinon de traîtres. Ils sont en tout cas les alliés de Bachar Al-Assad et, pour cette raison, ils confirment être peu fréquentables.

Stefano B. C.

http://www.mediarabe.info/spip.php?article2181

Étiquettes : , , ,
juin 2, 2012

FLASH Debkafile

Rebelles syriens ont enlevé  5  officiers du Hezbollah, y compris le neveu de Nasrallah
Malgré le plus grand secret entourant l’incident, DEBKAfile rapporte exclusivement que des commandos non identifiés ont enlevé cette semaine  cinq hauts commandants du Hezbollah, les désignant comme

Ali Safa, un officier supérieur du service de renseignement du Hezbollah et le neveu de Hassan Nasrallah;

Hussein Hamid, Dep. Commandant des forces du Hezbollah au Sud-Liban,

Ali Zerayb, membre du Conseil Jihad;

Hassan Arzouni, chef du renseignement dans le district de Bint Jbeil limitrophes d’Israël, et

Aras Shoeib, responsable de la formation dans la vallée de la Bekaa au Liban .

Poutine: Nous voyons des éléments de  guerre civile en Syrie
Le président russe Vladimir Poutine a parlé d’éléments nouveaux de guerre civile en Syrie, après son entretien avec la chancelière Angela Merkel à Moscou, mais dit que la Russie ne supporte aucune partie.

Mme Merkel a affirmé l’Allemagne et la Russie conviennent que la crise en Syrie serait mieux résolue par des moyens politiques.

A Istanbul, le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a déclaré après avoir rencontré les dirigeants  de l’opposition syrienne que si la guerre civile se développe en Syrie, elle pourrait s’étendre à toute la région.

 

Étiquettes : ,
mai 31, 2012

INFO Debkafile

Gaza : Un  infiltré abattu après avoir tiré sur les troupes israéliennes
Vendredi à l’aube, un infiltré armé , qui a traversé la clôture à la  frontière sud de Gaza , a attaqué un groupe de soldats Golani.

Il a été tué dans l’échange de coups de feu. Les soldats n’ont pas été blessés. Ils parcoururent la région au cas où il faisait partie d’un gang.

La population environnante israélienne est en état d’alerte et il leur a été conseillé de rester à l’intérieur de leurs maisons.

DEBKAFile

 

La Maison Blanche interpelle l’ Iran pour son soutien de Bachar al-Assad
Dans une déclaration d’une netteté exceptionnelle, le porte-parole Jay Carney a accusé l’Iran de « comportement malin» et a averti que le conflit en Syrie  pourrait exploser dans une guerre plus large, sauf si Assad démissionne.

L’Iran, at-il dit, a exploité  la violence en Syrie pour consolider son emprise régionale d’une manière qui met en avant son « influence néfaste dans la région. »

DEBKAFile
Rice condamne les répréhensibles livraisons d’armes russes  à la Syrie
Ambassadeur des États-Unis à l’ONU, Mme Rice a déclaré, lors de son séjour au Soudan, à l’égard de l’accostage d’un navire transportant des armes russes (le Professeur Katsman à Tartous), il est «manifestement de la plus grande préoccupation, étant donné que le gouvernement syrien continue d’utiliser la force meurtrière contre des civils.  » sachant que ce n’est pas une violation du droit international car il n’y a pas d’embargo sur les armes à la Syrie.

DEBKAFile

Général iranien en visite provocatrice aux îles Ormuz
Le général en chef des  Gardiens de la Révolution, Mohammed Ali Jafari a visité les forces du CGR stationnées sur les trois îles en litige d’Abou Moussa, Grande Tumb et Petite Tumb qui contrôlent l’accès au détroit d’Ormuz.

Ces trois îles sont revendiquées par les Emirats arabes unis.

Une visite, le mois dernier, par le président Mahmoud Ahmadinejad a provoqué des tensions dans le Golfe.

DEBKAFile


Étiquettes : , , , , ,
mai 31, 2012

INFO Debkafile

Barak: Pas de repos pour nous, à cause des installations  nucléaires de l’Iran

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a déclaré, « Nous ne pouvons pas dormir tranquillement » aussi longtemps que l’Iran est capable de générer des situations qui empêchent les attaques américaines ou israéliennes sur son programme nucléaire.

En fin de compte, Israël devra faire face seul pour  décider si et quand attaquer l’Iran parce que le sort d’Israël et, éventuellement, du monde juif se bloquent de ce fait.
Pour les Iraniens le calcul est simple, a déclaré Barak: « Ils disent: Nous avons attendu 4000 ans pour une capacité nucléaire alors pourquoi ne pas attendre encore quelques semaines afin d’éviter de provoquer une attaque israélienne ou américaine? »

Barak a nié que lui et le Premier ministre Binyamin Netanyahou aient gardé secrète une  prise de décision : « nous n’avons pas de décisions secrètes. »

DEBKAfile 30 mai 2012

 

Les États-Unis pourraient contourner l’ONU pour la lutte contre le régime Assad.
L’ambassadeur américain Susan Rice a averti le Conseil de sécurité que si il n’agit pas rapidement pour faire pression sur la Syrie afin de mettre fin à sa répression, les membres peuvent avoir d’autre choix que d’envisager d’agir en dehors de l’ONU et le plan Annan. Sinon, dit-elle, le conflit risque de se propager et ainsi  créer une crise majeure pour les autres pays et à l’échelle régionale.

Consul honoraire de la Syrie en Californie, Hazem Chehabi a démissionné pour protester contre les massacres d’al Houla.

DEBKAfile 31 mai 2012

Enlèvement de deux touristes américains dans le Sinaï par des bédouins armés
Ils ont été enlevés lors de la traversée de Dahab à Nuweiba, deux stations de Red Sea Holiday.

Les forces de sécurité égyptiennes mènent une « partie de chasse » à grande échelle.

DEBKAfile 31 mai 2012

Larijani: l’intervention occidentale en Syrie engloutirait le régime sioniste

Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a averti qu’une intervention militaire occidentale en Syrie se traduirait par un bouleversement régional qui aurait sans aucun doute des conséquences en Israël.

Les Etats-Unis et l’Ouest cherchent à ouvrir la voie à une nouvelle crise, at-il ajouté.

« Les autorités militaires américaines doivent être conscientes de leur jeu dangereux … la création d’un autre Benghazi en Syrie se propagerait à la Palestine et le feu engloutirait le régime sioniste », at-il dit.

DEBKAfile 31 mai 2012

Israël transfert les corps de 91 terroristes à l’Autorité palestinienne
Israël voit le transfert comme un geste d’apaisement par Benyamin Netanyahou envers le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas de retour dans les pourparlers de paix longtemps gelés. Parmi les corps des terroristes transférés, qui pour la plupart sont destinés à la Cisjordanie et d’autres à la bande de Gaza, on trouve ceux de kamikazes notoires, y compris des hommes qui ont fait sauter un bus de Jérusalem, ont braqué l’Hôtel Savoy et attaqué le Café Hillel causant des dizaines de victimes israéliennes. Les familles des victimes ont demandé à la Haute Cour pour empêcher ce transfert, mais elles ont été déboutées.

DEBKAfile 31 mai 2012

La Turquie a ordonné le renvoi du personnel diplomatique syrien.

Ankara est le neuvième pays à décider d’expulser les diplomates syriens et le premier à commander à tous les diplomates syriens, y compris le personnel consulaire dans les villes turques de quitter le pays dans les 72 heures.

DEBKAfile 30 mai 2012

Étiquettes : , , , ,