Posts tagged ‘HAMAS’

juin 21, 2012

Sud d’Israël : 4 jours sous les roquettes de Gaza (mis à jour à 13h19)

Le dernier bilan fait état de plus de 129 roquettes tirées de Gaza sur le sud d’Israël ces quatre derniers jours. Tsahal répond par des frappes aériennes ciblées sur des cellules et des infrastructures terroristes à Gaza.

 

Suivez, minute par minute, l’évolution sur le terrain via notre compte Twitter.

Ces attaques forcent à nouveau le million de civils habitant la région à se cloîtrer dans les abris anti-bombes et ont reçu l’ordre de ne pas quitter leur domicile. Tsahal tient le Hamas responsable pour toute activité terroriste émanant de la bande de Gaza. Les soldats de la défense passive restent en état d’alerte pour venir en aide aux populations à portée des tirs de missiles.

Jeudi 21 juin

13h30 : 1 roquette vient tirée de Gaza vient de s’abattre sur le sud d’Israël. Depuis ce matin, il s’agit du 9ème missile.

10h35 : le dernier bilan fait état de 128 roquettes tirées ces 4 derniers jours sur Israël, dont 8 missiles ce matin uniquement.

Mercredi 20 Juin

 

22h10 : 2 nouvelles roquettes tirées depuis Gaza frappent le sud d’Israël.

19h05 : l’armée de l’air israélienne a ciblé des sites d’activités terroristes dans la bande de Gaza. Cette frappe constitue une réponse aux 75 roquettes qui ont été tirées sur Israël au cours des trois derniers jours.

15h30 : une roquette tirée depuis la bande de Gaza s’est abattue sur une maison dans le Conseil Régional de Sdot Negev.

Maison touchée par une roquette

Maison touchée par une roquette

14h00 : au cours des deux dernières heures, 9 roquettes tirées de Gaza se sont abattues sur le sud d’Israël. En moyenne, 1 roquette toutes les 15 minutes. Le dernier bilan fait état de 67 roquettes ces trois derniers jours.

12h40 : Tsahal cible Mohammed Rashdan et Aleb Armilat, affiliés au Jihad Mondial et auteurs de l’attentat terroriste de lundi dans lequel un civil israélien a trouvé la mort (communiqué officiel).

11h10 : le dernier bilan fait état de 50 roquettes tirées sur Israël.

08h51 : 48 roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël en 36 heures. Le dernier missile était une roquette Grad, il y a quelques minutes seulement.

06h45 : l’armée de l’air israélienne a ciblé à l’aube une infrastructure terroriste au nord de la bande de Gaza en réponse aux tirs de roquettes incessants de ces dernières 24 heures (communiqué officiel).

Mardi 19 juin

23h05 : 1 roquette vient de s’abattre sur le sud d’Israël.

22h48 : 3 roquettes supplémentaires tirées depuis Gaza se sont abattues sur le sud d’Israël. Au total, 28 roquettes ont atterri en Israël aujourd’hui.

19h45 : 3 roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont frappé la région de Sha’ar HaNeguev. Au total, 25 roquettes ont déjà été tirées depuis minuit.

19h13 : 6 roquettes tirées de Gaza ont atterri dans le sud d’Israël.

16h50 : 2 roquettes de plus tirées depuis Gaza ont atterri dans la région d’Eshkol, sud d’Israël.

15h45 : un avion de chasse israélien a pris pour cible une cellule terroriste au centre de la bande de Gaza responsable des tirs de roquettes de ces dernières heures sur le sud d’Israël (communiqué officiel).

15h24 : 4 roquettes de plus tirées depuis Gaza se sont abattues sur le sud d’Israël. Les civils habitant dans la zone ont reçu l’ordre de ne pas quitter leur domicile.

14h21 : 4 roquettes tirées de Gaza ont frappé la région d’Eshkol, à l’est de la bande de Gaza. Les civils israéliens menacés disposent de 15 secondes pour se réfugier dans un abris anti-bombes.

Dans la nuit du 18 au 19 juin, 4 roquettes tirées depuis Gaza ont frappé le sud d’Israël. Plus d’un million de civils sont directement menacés par ces tirs de missiles.

00h40 : Il y a peu de temps, l’armée de l’air israélienne a ciblé une cellule terroriste qui s’apprêtait à tirer des roquettes sur Israël depuis la Bande de Gaza (communiqué officiel).

Lundi 18 Juin

21h53 : une roquette tirée depuis Gaza vient d’atterrir près de Sderot.

19h05 : Tsahal a également déjoue de nouvelles attaques enéliminant des terroristes sur le point de tirer des missiles sur Israëldans la bande de Gaza hier après-midi (communiqué officiel).

13h05 : l’armée de l’air israélienne a ciblé un groupe de terroristes tireurs d’élite palestiniens opérant près de la clôture de sécurité entre Gaza et Israël (communiqué officiel). Il s’agit des terroristes responsable du tir de missiles sur le kibbutz Nir Oz le 14 juin dernier.

Dimanche 17 juin

Pendant le week-end, deux roquettes ont été tirées sur le sud d’Israël. En réponse, dimanche soir (17 juin), un avion de chasse israélien a pris pour cibles deux entrepôts destinés à la fabrication d’armes au sud et au centre de la bande de Gaza (communiqué officiel).


Suivez, minute par minute, l’évolution sur le terrain via notre compte Twitter.

Lire aussi:

  1. 31/10/2011, dernière mise à jour à 19h17 : plus de 45 missiles ont frappé le sud d’Israël ces trois derniers jours

  2. Les résidents du sud d’Israël vivent sous la menace permanente des tirs de roquettes depuis des années

  3. Trois roquettes qassam tirées depuis Gaza sur Israël


Publicités
Étiquettes : , ,
juin 16, 2012

Le Jihad islamique aux commandes d’une fête d’école de Gaza: prière d’apporter vos armes et explosifs

 

 

Fête de fin d’année dans une école maternelle de la bande de Gaza tenue par les terroristes du Jihad islamique. Au programme : tenue militaire pour enfants, fausses armes et appel à « se faire exploser dans les bus ».
 

Fête de fin d'année dans une école maternelle tenue par le Jihad islamique

« Il est de notre obligation d’éduquer les enfants à l’amour de la résistance et de la Palestine. Ils doivent comprendre qui est notre ennemi », a affirmé le directeur de l’école.

Les enfants devaient défiler devant des cercueils

Durant le spectacle, auquel les familles étaient invitées, les enfants devaient se tenir aux côtés de cercueil.
L’un d’entre eux a déclaré :
« quand je serai grand, je rejoindrai le Jihad islamique et les Brigades al-Quds. Je combattrai l’ennemi sioniste et tirerai des missiles jusqu’à ce que je sois tué en martyr et je rejoindrai mon père au paradis »…
« Je chérie la résistance et la martyrs de Palestine. Je veux me faire exploser près de sionistes et les tuer dans un bus en commettant un attentat suicide », affirme un autre.

"Défilé militaire" dans une école maternelle

Ce n’est pas la première fois qu’une telle scène se produit dans les écoles palestiniennes.
« Dans toutes les écoles maternelles, nous mettons l’accent sur le rôle de la résistance au nom d’Allah afin qu’ils grandissent avec l’idée qu’il faut se mettre au service de la Palestine et du saint Jihad », explique ainsi l’un des enseignants.
Un enfant "immite" un soldat israélien torturant un prisonnier palestinien
De manière générale, les mouvements terroristes palestiniens s’emploient systématiquement à contrôler les esprits de la jeunesse afin de leur imposer leur idéologie totalitaire.
Les camps d’été font notamment la promotion de l’islamisme radical, de la  libération de la Palestine », du « Jihad et la mort en l’honneur d’Allah », ainsi que de la position idéologique et stratégique du Hamas dans le conflit israélo-palestinien (notamment le droit au retour, la libération de tous les prisonniers palestiniens détenus en Israël et la banalisation de la haine d’Israël et du peuple juif). Des hauts dirigeants du Hamas viennent rendre visite aux jeunes pendant ces camps de vacances afin de faire passer ce type de messages.
Entraînements militaires dans un camp de vacances du Hamas

Entraînements militaires dans un camp de vacances du Hamas

Les trois grands thèmes généralement abordés pendant les activités reflètent parfaitement les priorités du Hamas : la formation militaire de la jeunesse, diffusion des messages politiques du Hamas et endoctrinement politique et religieux  dans l’esprit de l’Islam radical défendu par le Hamas.
Un enfant apprend à tirer

Un enfant apprend à tirer

Dans de telles conditions de fanatisme, qu’est-il possible d’espérer des futures générations ?
Étiquettes : , , ,
mai 15, 2012

Hamas TV : appel à l’enlèvement de six soldats israéliens pour faire libérer 6000 terroristes palestiniens prisonniers

par Tsahal – Armée de Défense d’Israël
Le Hamas dans la bande de Gaza6 soldats israéliens contre 6000 prisonniers palestiniens : voilà l’équation faite par le Hamas dont les dirigeants encouragent les enlèvements de soldats israéliens pour faire libérer des prisonniers palestiniens détenus en Israël.

Le kidnapping de Gilad Shalit en 2006 a fait prendre conscience au monde entier la stratégie du Hamas consistant à kidnapper des soldats et des civils israéliens pour les échanger par la suite contre des prisonniers palestiniens.

Une stratégie datant de 2006 ?

 

Selon leurs propres statistiques, les terroristes du Hamas ont mené 24 tentatives d’enlèvement depuis la création de l’organisation en 1987.

Le Hamas voit dans le kidnapping de soldats un acte légitime et a affirmé sans ambiguité sa volonté d’obtenir la libération de 6000 terroristes prisonniers en Israël en kidnappant plus de soldats israéliens.

Des membres des forces de sécurité du Hamas à l’entraînement

Pour Tsahal, la vie de chaque soldat a une valeur inestimable. Tsahal fait et fera tout pour protéger ses soldats. A la lumière des menaces répétées et des tentatives d’enlèvement de soldats, Tsahal a mis en place des exercices pour préparer ses soldats à faire face à une tentative d’enlèvement. De telles simulations ont désormais lieu chaque mois afin d’optimiser la préparation des soldats.

Exercice d’entraînement visant à prévenir d’éventuelles tentatives d’enlèvements de soldats

A cette date, Tsahal ne sait toujours pas ce que sont devenus sept de ses soldats portés disparus. Il s’agit de Zeev Rotshik, Zecharia Baumel, Zvi Feldman, Yehuda Katz, Ron Arad, Guy Hever et Majdi Halabi.

mai 14, 2012

Le Hamas et le régime des Mollah se rencontrent à Téhéran : nouvelle preuve de la proximité Iran-Hamas

par Tsahal – Armée de Défense d’Israël
Haniyeh en IranLe ministre des Affaires étrangères du Hamas Mohammed Awad était à Téhéran ce samedi pour participer à des réunions avec des hauts responsables syriens aux questions politiques et sécuritaires, selon les médias iraniens.

 

Au cours de cette visite, qui n’avait pas été annoncée, Awad a rencontré le ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi et Saeed Jalili, le Secrétaire général du Conseil de Sécurité du régime iranien, toujours selon les médias iraniens.

“La Palestine appartient au monde islamique et doit être libérée. Grâce à Dieu, la victoire est proche”, a déclaré Jalili pendant la réunion.

Awad a quant à lui remercié “la République Islamique d’Iran pour son soutien concret” à la cause palestinienne.

“La libération de la Palestine a été promise par Allah, et nous devons prendre de nouvelles initiatives et nous efforcer de réaliser cette promesse,” a-t-il déclaré.

L’Iran est l’un des proches et principaux soutiens du Hamas depuis de nombreuses années

La République Islamique a joué un rôle de premier plan dans le financement des activités du Hamas et dans le transfert d’armes vers la bande de Gaza, supportant ainsi clairement ses attaques terroristes contre Israël et ses habitants.

Sources : agences de presse et Tsahal.

Étiquettes : , ,
mai 11, 2012

Comme l’OLP , le HAMAS efface Israël des cartes

 Le Hamas a fait faire la plus grande carte de la Palestine au monde pour entrer dans le Guiness des records et créer un évènement médiatique. La vidéo vient de la télé Iranienne PressTV.

Sur cette carte Israël n’existe pas.Les villes israéliennes n’y sont pas. Il y a des noms de villages qui n’existent plus. La plus grande carte au monde d’un pays qui n’existe pas !

Photo et article de l’agence UPI sur ce « record » de la négation de l’existence d’un état.

UPI/Ismael Mohamad
mai 2, 2012

NOTRE TOUR ?


L’affiche du mec en pagne façon keffieh : « le 8 Mai c’est notre tour ».

Voilà qui augure du pire. Ce n’est pas que j’avais encore quelques illusions mais avec les branques qui risquent de nous gouverner sous peu, ce sera un degré de plus vers l’antisémitisme qui va être franchi.

Ceux là sont des votants, ceux là font partie de la gauche qu’il ne faudra pas trop chahuter pour Hollande et sa cour car ils défendent des « opprimés ».

La CGT en tête et tous les réseaux palestiniens avec Hamas et Hezbollah infiltrés en France, nous allons devoir (si nous sommes juifs) nous défendre.

Pour mémoire, la CGT et son fameux trésor de guerre recèle quelques 340 millions d’euros. A quand des impôts sur ce pognon ?

Je me souviens que le Comité d’entreprise de l’EDF/GDF aux environs de l’année 2002 ou 2003, avait fait une demande auprès de la CAF pour avoir des bons de vacances afin que leurs enfants se rendent en villégiatures à GAZA ! Ce n’est pas des conneries…

Peut-être que la colonie de vacances du Hamas qui a pour principale activité d’exercer les enfants au maniement d’armes et au meurtre de juifs intéressaient les cégétistes pour ses valeurs…pédagogiques ? La lutte finale…et tout le tintouin pour ces braves fils d’ouvriers.

Ces sous-merdes qui n’ont que le mot « palestine » dans la bouche n’ont que faire des près de 15 000 morts de l’autre côté de la frontière. Il faut dire que Assad ne les renverrait qu’entre 4 planches vers la France. Le tyran ne fait jamais de détail.

La grognasse de Zémor peut jubiler ; elle et ses troupes de desperados vont pouvoir défiler en fanfare et faire chier tout le monde. Nous continuerons à répondre coup pour coup.

Si ils pensent que les industriels français vont lâcher un pays comme Israel pour complaire aux arabes, ils peuvent se mettre le doigt dans l’oeil. L’économie répond aux chiffres et au pragmatisme : Israël peut apporter beaucoup en termes d’échanges. Les arabes peuvent surtout exporter leurs pauvres. Le calcul sera vite fait.

A bon entendeur…

http://www.liguedefensejuive.com/notre-tour/

Étiquettes : , ,
mai 2, 2012

Face aux menaces, la brigade Nahal achève un entrainement intensif à la frontière de la bande de Gaza

par Tsahal – Armée de Défense d’Israël
Bataillon de Reconnaissance de la Brigade Nahal

Selon les commandants des soldats, la situation sécuritaire dans la zone ne permet en aucun cas de relâcher le niveau de préparation et d’alerte.

L’an dernier, différents changements ont été effectués dans le sud d’Israël. La triple attaque terroriste du 18 août qui avait fait 8 morts a forcé Tsahal a reconsidéré les dispositifs de sécurité déployés dans la région. Une décision d’accélérer la clôture de sécurité à la frontière égyptienne et de renforcer les systèmes de surveillance a notamment été prise.

Au cours de l’année écoulée, plusieurs escalades de violence ont émané de la bande de Gaza. Israël a signé un accord pour le rapatriement de Gilad Shalit en octobre dernier. De nombreuses tentatives d’infiltration, de tirs d’obus et de missiles antitanks et de fusillades ont également secoué la région.

Au cours des quatre derniers mois, le nombre de tentatives d’infiltration à la frontière déjouées par les soldats israéliens a nettement augmenté. Tsahal a également arrêté des terroristes à l’aide notamment technologies avancées et de nouvelles techniques opérationnelles récemment intégrées par ses soldats.

Les chiffres montrent une corrélation entre l’augmentation des activités terroristes et la libération de nombreux terroristes dans le cadre de l’Accord Shalit. Le nombre d’activités terroristes est par exemple nettement plus élevé sur le premier trimestre de 2012 qu’à la même période l’an passé.

Bataillon de Reconnaissance de la Brigade Nahal

“De l’autre côté, l’ennemi est prêt à tout pour nuire à des soldats et des civils israéliens”, a déclaré l’un des commandants des soldats ayant participé à l’entraînement. “Notre travail est devenu plus complexe, plus sophistiqué et il s’agit au bout du compte d’un jeu d’esprit. Nous lançons une réponse opérationnelle à des évènements de ce type, car c’est notre mission – protéger la frontière.”

Toujours selon ce commandant, les commandants des soldats, la situation sécuritaire dans la zone ne permet en aucun cas de relâcher le niveau de préparation et d’alerte des soldats.

En étant déployés sur une période donnée au même endroit, les soldats se familiarisent avec le territoire. Nous veillons à briser la routine des gardes, à multiplier les évaluations et à maintenir un haut niveau opérationnel.”

Les soldats sont également entraînés à coordonner leurs activités avec l’armée de l’air.

Étiquettes : , ,
mars 15, 2012

Le Hamas et le Hezbollah renforcent leur liens

par Tsahal – Armée de Défense d’Israël
Moussa Abou Marzouk

Au cours de la dernière escalade de violence dans la région sud d’Israël et dans la bande de Gaza, le chef de l’organisation terroriste du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a rencontré une délégation de hauts responsables du Hamas menée par le Vice-président de la Branche Politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk, rapportait le journal libanais As-Safir ce mercredi.

Selon l’article, les dirigeants des deux organisations terroristes se sont entretenus sur leurs liens et se sont entendus afin de coopérer lors d’une prochaine attaque contre Israël. Les deux chefs terroristes se sont mis d’accord pour améliorer les relations entre l’Iran, principal soutien du Hezbollah, et la Confrérie des Frères Musulmans, dont fait partie le Hamas.

Il y a bientôt six ans, le 12 juillet 2006, des terroristes du Hezbollah tuaient trois soldats de Tsahal en patrouille du côté israélien de la frontière avec le Liban. Cette attaque fut le point de départ de la Deuxième Guerre du Liban, au cours de laquelle le Hezbollah a tiré plus de 4000 roquettes sur le nord d’Israël.

La guerre a duré 34 jours et a pris fin avec le vote du Conseil de Sécurité de l’ONU en faveur de la résolution 1701 exigeant le désarmement du Hezbollah.

Depuis, le Hezbollah a violé de nombreuses fois cette résolution, se réarmant avec l’aide de la Syrie et de l’Iran.

En septembre 2010 par exemple, des terroristes du Hezbollah sont pris en flagrant délit alors qu’ils transfèrent des armes vers une mosquée d’un village voisin après l’explosion du site ou elles étaient entreposées a l’origine.

En recevant des dirigeants du Hamas cette semaine, le Hezbollah réaffirme son refus de respecter les termes de la résolution 1701 du conseil de sécurité de l’ONU.

Bien que le Hamas et le Hezbollah aient des divergences, ils sont unis par la même volonté de détruire Israël.

Tsahal est prêt à tout moment à répondre avec force et détermination à toute tentative d’attaque terroriste contre les soldats et les civils israéliens.

http://blogtsahal.wordpress.com/2012/03/15/le-hamas-et-le-hezbollah-renforcent-leur-liens/

Étiquettes : , ,
mars 13, 2012

Le Hamas laisse carte blanche aux Comités de résistance populaire

par Tsahal – Armée de Défense d’Israël
Comités de résistance populaireDans une vidéo, le Porte-parole des Comités de résistance populaire admet que le Hamas, censé maintenir l’ordre dans la bande de Gaza, encourage les organisations terroristes à tirer des roquettes sur Israël.

 

Rampes de lancement de roquettes dans la bande de Gaza

Depuis vendredi, plus de 300 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza visant les zones densément peuplées du sud d’Israël. Plus d’un million de civils vivent sous la menace constante des tirs de roquettes.

Des organisations terroristes comme les Comités de résistance populaire tirent des roquettes sur les villes d’Ashdod, de Beer Sheva, de Yavne, de Netivot et d’Ashkelon ainsi que sur les Conseils Régionaux d’Eshkol et de Sha’ar HaNegev.

Dans cette vidéo, Abu Mujahid, le porte-parole des Comités de résistance populaire à Gaza est l’invité d’une émission palestinienne. Ces images ont été diffusées le 10 mars 2012 sur Al-Aqsa contrôlée par le Hamas. Dans cette vidéo, Abu Mujahid reconnaît que le Hamas laisse carte blanche aux organisations terroristes dans la bande de Gaza pour qu’elles continuent leurs activités.

L’invité: “La rue palestinienne à Gaza exprime ses doutes et affirme que le gouvernement palestinien (à Gaza) ne vous laisse pas agir librement et vous empêche de répondre. Le gouvernement palestinien vous a-t-il donné le droit de répondre?”

Abu Mujahid: “Ce que je peux vous dire est que le gouvernement à Gaza ne nous a, en aucun cas, défendu de mener nos activités de résistance. Personne ne peut empêcher ce type d’activité. C’est une chose. Par ailleurs, le gouvernement à Gaza ne nous a pas vraiment empêché de répondre à cette agression.”

Le Hamas s’est emparé du pouvoir dans la bande de Gaza et élimine systématiquement ses opposants depuis juin 2007. Les membres du Fatah ont déjà été jetés du haut d’immeubles à Gaza.

En autorisant les Comités de résistance populaire à opérer de manière indépendante et visible, le Hamas a la possibilité d’attaquer Israël tout en restant “politiquement correct”.

Le Hamas utilise d’autres organisations terroristes pour attaquer les civils israéliens et assumera les conséquences de ses actes.

 

http://blogtsahal.wordpress.com/2012/03/13/le-hamas-laisse-carte-blanche-aux-comites-de-resistance-populaire/

Étiquettes : , , ,
mars 12, 2012

Tirs de roquettes: quelle menace pour la population civile du sud d’Israël?

par Tsahal – Armée de Défense d’Israël
Israël sous le feu - Dommages causés par une roquette tirée depuis la bande de GazaDepuis qu’Israël s’est retiré de la bande de Gaza en 2005, les terroristes ont tiré plus de 8000 roquettes sur Israël. Plus d’un million d’israéliens sont actuellement sous la menace des tirs de roquettes.

En 2011, 627 roquettes ont été tirées depuis Gaza sur les villes israéliennes. Plus qu’en 2010, où 566 roquettes avaient été tirées:

Graphique détaillant le nombre de roquettes tirées sur Israël depuis Gaza, par mois et par type de roquettes de septembre 2010 à août 2011

Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, est reconnu comme un groupe terroriste par les États-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni, l’Union Européenne et Israël. Depuis quelques années, l’organisation terroriste s’est réarmée et a considérablement amélioré les capacités de ses missiles.

La menace des roquettes du Hamas

Plus d’un million d’israéliens ont 15 secondes pour trouver un abri lorsqu’une roquette est tirée depuis la bande de Gaza sur Israël. La plupart de ces roquettes peuvent atteindre les grandes villes du sud d’Israël:

La portée des roquettes tirées sur Israël depuis la bande de Gaza

Bien qu’Israël se soit retiré de la bande de Gaza en 2005, les terroristes continuent de tirer des milliers de roquettes sur les villes israéliennes. Suite à de nombreuses tentatives diplomatiques pour faire cesser les tirs, Israël a lancé l’Opération Plomb Durci en décembre 2008. L’opération militaire a permis d’éliminer une partie des terroristes responsables des tirs de roquettes et d’affaiblir l’infrastructure de l’organisation terroriste.

Étiquettes : , ,