Archive for ‘VIDEOS’

juin 23, 2012

Hamas : » Si vous rentrez dans Gaza, vous reviendrez sans jambe et sans tête. »(vidéo)

Les attaques terroristes ne cessent pas en Israël et malgré l’interception de 5 Grads par le Dome de fer , les  tirs de roquettes sur Ashkelon s’intensifient se soir suite à une  » trêve » de la part du Hamas. Un salve de 9 roquettes est tombée se soir  peu de temps après les accords d’un cessez le feu conclu par les Palestiniens et les organisations israéliennes. Pour l’instant, l’école aura lieu  demain.

Malgré les rapports d’un accord de trêve entre le Hamas et Israël – le Sud est toujours sous les caprices du Hamas. Dix roquettes Grad ont été tirées sur Israël, le « Dome de fer en a intercepté cinq visant la ville d’Ashkelon.

pour visionner la video cliquer ci-dessous:

http://alyaexpress-news.com/2012/06/hamas-si-vous-rentrez-dans-gaza-vous-reviendrez-sans-jambe-et-sans-tete-video/

 

Étiquettes : , , ,
juin 23, 2012

Exclusivité : Vidéo de l’élimination de lanceurs de roquettes aujourd’hui sur Jabalya

Voici une vidéo datant d’aujourd’hui qui vous montre les forces aériennes visant  des cibles précises en évitant contrairement au Hamas de tuer des civils.

pour visionner la vidéo cliquer ci-dessous :

http://alyaexpress-news.com/2012/06/exclusivite-video-de-leliminaition-de-lanceurs-de-roquettes-aujourdhui-sur-jabalya/

On y voit des membres de la résistance populaire  actif dans le camp de réfugiés de Jabalya préparant un lancement de tir de roquettes sur le territoire israélien. Après identifications par  des forces de Tsahal, les palestiniens sont éliminés suite à cette opération du 23 juin 2012.

 

Étiquettes : ,
juin 14, 2012

STREET ART

juin 10, 2012

Des Iraniens détruisent des corans [video]

Des Iraniens détruisent des corans

Cette vidéo circule via le fil Twitter de Cyrus, qui écrit que des millions d’Iraniens en sont venus à détester profondément l’islam. La vidéo a été postée le 2 juin et indique que la scène se passe dans un sanctuaire situé à Isfahan :

 

 

http://www.postedeveille.ca/2012/06/des-iraniens-detruisent-des-corans-video.html

Chronique d’Hélios d’Alexandrie : Autodafé du coran

Fayoum5  Je vous ai présenté Hélios d’Alexandrie ici.

Dans sa chronique d’aujourd’hui, Hélios parle du projet du pasteur Terry Jones de la Floride de brûler des exemplaires du coran le 11 septembre, geste condamné par les autorités américaines.

En complément de lecture, je vous recommande l’article de l’américaine musulmane Asra Q. Nomani : « Nous musulmans, devons brûler quelques pages du coran ». Elle parle des versets du coran qui sont invoqués pour justifier la violence domestique, le terrorisme, le militantisme et les attentats suicides au nom de l’islam, et conclut que c’est sans doute à cause de ces versets que le pasteur Jones songe à brûler le coran. Elle invite ses coreligionnaires à brûler symboliquement quelques pages du coran en leur donnant une interprétation contextualisée plutôt que littérale.

*******************

Autodafé du coran

L’arrière plan historique et la vraie signification du geste

Uthman Peu de gens le savent mais les musulmans sont les seuls à avoir brûlé le coran ou, pour être précis, des corans. Le premier autodafé a été ordonné par nul autre qu’Osman Ibn Affan, le troisième calife, moins de vingt ans après le décès par empoisonnement du prophète. C’est ce que rapporte l’histoire officielle de l’islam. Il est intéressant de s’y attarder un peu, car cet évènement est évoqué par les musulmans comme preuve de l’immuabilité du texte coranique.

Coran signifie littéralement récitation; le musulman, le vrai, ne lit pas le coran, il le mémorise et le récite. Aux origines de l’islam, les différentes sourates se trouvaient inscrites dans la mémoire des hommes (les femmes qui aux dires du prophète sont déficientes en termes de raison et de religion, n’avaient pas le droit de réciter le coran en entier, elles ne pouvaient apprendre qu’une seule sourate). Mahomet lui-même s’est rendu compte, quoique sur le tard, des problèmes que posait cette méthode archaïque de conserver et de transmettre la parole d’Allah, d’autant plus qu’il s’était amusé lui-même à semer la confusion en enseignant, tantôt à l’un tantôt à l’autre, différentes versions des mêmes versets et des mêmes sourates. Après sa mort, certains de ses compagnons prirent sur eux de consigner le coran par écrit ce qui donna, en s’en doute bien, des textes très différents les uns des autres. Ils n’avaient pas le choix d’agir ainsi, un grand nombre de musulmans qui savaient le coran par cœur avaient péri au combat dans la guerre qui a opposé l’état islamique aux tribus qui ont abjuré l’islam, et la guerre qui se poursuivait sans relâche menaçait de faire disparaître à jamais la parole d’Allah.

 

Plusieurs versions du coran ont par conséquent vu le jour, chaque version portant le nom du compagnon de Mahomet qui l’a rassemblé et consigné par écrit. On imagine le casse-tête, laquelle de ces versions est la vraie, laquelle est identique au texte gravé sur la tablette éternelle jouxtant le trône d’Allah? Les disputes n’ont pas manqué, chaque compagnon prétendant que la sienne est la bonne, et pour ajouter à la confusion, de nouvelles versions apparaissaient tous les jours. À cet époque où l’arbitraire régnait en maître, le calife Osman décida de frapper un grand coup : il chargea un de ses proches de consigner par écrit un seul texte en quatre exemplaires, il ordonna par la suite de confisquer  les corans toutes versions confondues et donna l’ordre de les brûler.

Ce récit n’est pas vrai, il s’agit au mieux d’une légende, au pire d’une histoire montée de toutes pièces. Les musulmans s’y réfèrent pour soutenir que le texte du coran est demeuré inchangé depuis que le calife Osman a ordonné de le consigner par écrit. Il est toutefois reconnu dans les cercles scientifiques et par les érudits que le texte coranique a été élaboré plusieurs années après la mort de Mahomet, les versions finales, car elles sont nombreuses et se distinguent les unes des autres, ont été consignées sous les califes abbassides, soit plus de cent cinquante ans après la « révélation ».

Ce que cette histoire nous enseigne c’est qu’il est permis de brûler le coran du moment où ce geste contribue à consolider l’islam. Les wahhabites d’Arabie Saoudite n’ont pas oublié la leçon du calife Osman, c’est pourquoi ils scrutent à la loupe les corans que les pèlerins étrangers transportent dans leurs bagages lors du Haj [pèlerinage à La Mecque]. S’il s’agit de versions qui dévient de la leur, ils les confisquent et les détruisent par le feu.

BurnQuran_1 Les musulmans sont donc les premiers à organiser des « feux de joie » où des corans sont brûlés. Le coran des chiites est considéré non canonique par les sunnites, il est réputé être altéré, non par des hommes qui s’obstinent dans l’erreur, mais par nul autre que Satan en personne. Les musulmans, du moins les plus opiniâtres d’entre eux, croient dur comme fer que toute altération du texte sacré est d’origine diabolique, c’est pourquoi elle doit être brûlée, le feu de l’enfer étant réservé au diable et à ses adeptes, les apostats et les infidèles.

Les musulmans, particulièrement les plus fanatiques, sont hantés par tout ce qui est diabolique, la puissance du diable les terrorise, ils ont la certitude que rien ne peut l’arrêter en dehors d’une observance stricte et tatillonne de l’islam le plus rigide. L’être humain est une sorte de champ de bataille où le diable et la loi d’Allah s’affrontent et c’est le diable qui l’emporte dans la majorité des cas, le salut étant l’exception et la damnation la règle. L’enfer, soit le feu éternel (en arabe feu et enfer sont synonymes et homonymes), est l’empire du diable et le sort réservé à l’humanité (les femmes en particulier). Seuls sont exemptés les musulmans de stricte observance et les djihadistes morts en combattant dans la voie d’Allah. Le feu c’est aussi le châtiment que seul Allah a le droit d’ordonner. Immoler les apostats par le feu n’est pas permis car ce serait usurper ses pouvoirs, mieux vaut leur crever les yeux, leur couper les mains et les pieds, mettre du sel sur leurs blessures et les laisser agoniser sous le soleil comme l’a fait Mahomet à ses ennemis.

Le révérend Jones est probablement convaincu de l’origine diabolique du coran ; un livre qui inspire autant d’atrocités n’est probablement pas d’origine humaine, seul un être personnifiant le mal absolu a pu l’inspirer. Brûler le coran est à ses yeux un acte méritoire et à la limite une obligation morale. Les musulmans du monde entier l’ont bien compris, eux qui sont hantés par le diable et l’enfer se rendent compte qu’un chrétien, et de surcroît un pasteur, condamne la parole d’Allah au feu comme s’il s’agissait de versets sataniques. Pour eux, la puissance de Satan ne va pas jusqu’à brûler par le feu le coran, Allah ne permettrait pas que sa parole subisse le sort des damnés, à moins bien entendu que le coran ne soit pas la parole d’Allah !

Ce n’est donc pas le sacrilège que les musulmans redoutent, mais le traumatisme psychologique ou, si l’on préfère, la blessure narcissique collective. Qui sait ce qui leur passera à l’esprit devant le spectacle télévisé des corans devenus la proie des flammes ? Leur univers mental s’écroulera-t-il ? Cesseront-ils tout d’un coup de croire à l’omnipotence d’Allah ? Le doute leur viendra-t-il à l’esprit que le coran n’est pas d’Allah mais du diable ?

Bien des questions qui appellent des réponses et qui font que l’expérience du Révérend Jones mérite d’être menée jusqu’au bout.

Hélios d’Alexandrie

***************

Vidéo du groupe iranien Fire on Quran qui appelle à brûler des corans jusqu’à ce que la dictature islamique respecte la Déclaration universelle des droits de l’homme :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Toujours parfait, prix d’excellence cher Hélios.

Rédigé par : grandpas | 10/09/2010 à 11:34

À Grandpas,

Votre appréciation me touche et je vous en remercie.

La réaction des musulmans à travers la planète est symptomatique de leur incapacité à se distancer des événements et à les relativiser. À l’égard de l’occident infidèle ils font preuve de sentiments contradictoires, c’est plus que de l’ambivalence. S’ils méprisent et haïssent l’occident à ce point pourquoi accordent-ils autant d’importance au geste isolé d’un occidental sans notoriété? Souffrent-ils à ce point d’insécurité émotive?

La raison profonde de leur désarroi a été analysée avec finesse par l’écrivain égyptien Ala el Aswany dans son roman « Chicago » où il met en scène une jeune musulmane égyptienne pieuse, voilée mais nullement aveuglée par la haine de l’occident. Partie aux États Unis pour faire sa maîtrise elle ne peut s’empêcher de constater à quel point les infidèles sont favorisés par Allah non seulement sur le chapitre des biens matériels mais également sur le plan des droits et du respect que les gens obtiennent des détenteurs de l’autorité. Elle s’étonne de la sympathie et de la générosité des américains envers elle malgré le fait qu’elle pratique une religion différente de la leur et qui de surcroit lui commande de ne pas leur témoigner de l’amitié. Elle se prend à penser que si Allah était juste il aurait favorisé les musulmans comme il favorise actuellement les américains et qu’à l’inverse il aurait puni les américains infidèles en leur faisant connaître le sort des musulmans. Plus tard elle réalise que les infidèles sont plus honnêtes et plus altruistes que les musulmans et qu’ils n’ont pas besoin de la religion pour cela même si plusieurs d’entre eux disent croire en Dieu.

À bien y penser, la rage et la haine des musulmans sont comme un rempart contre la tentation diabolique du doute.

Hélios d’Alexandrie

Rédigé par : Hélios d’Alexandrie | 11/09/2010 à 00:22

Bonjour,

Je me permets de souligner que le terme « autodafé » signifie acte de foi. Il y a eu de nombreux autodafé sans crémation de livres ni de personnes. Le plupart d’ailleurs. Attention: je ne défend pas les horreurs de l’inquisition.

Donc je peine à comprendre l’expression « autodafé du Coran ». Mieux, ou pire, je pense que cette expression est dangereuse.

L’essentiel est de souligner que le Coran se veut la parole de Dieu écrite en direct et en langue arabe.

Il n’est pas bon de bruler des livres, aucun livre. L’Islam a détruit la bibliothèque d’Alexandrie au prétexte que ce qu’il y avait dans les livres: ou bien était déjà dans le coran, et donc inutile. Ou bien n’y était pas, et donc était contraire à la loi.

Je reste stupéfait que personne ne pense à opposer au Coran un évangile quelconque. Peur de passer pour croyant ?? Sais pas.

Au lieu de brûler un livre, faisons quelques panneaux confrontant ce qui est écrit dans le Coran et ce qu’a écrit Saint Jean par exemple.

Oups, j’ai dis une bêtise. Ben oui, vous êtes devant une religion. Les seules armes adaptées sont celles de la religion. Pas la raison.

On me dit ramadan ? je répond « seul ce qui sort de l’homme est impur » (clin d’oeil scato au fait que l’homme est seul responsable de ses actes).

On me dit charria ? Je réponds « l’homme n’est pas fait pour la loi, mais la loi pour l’homme ».

On me dit lapidation ? Je réponds « que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre ».

On pourrait en citer des tonnes.

Pardonnez moi, mais bordel de Dieu, il n’y a personne pour avoir lu les évangiles ?? et les citer ??

Je suis athée, et je considère que les évangiles sont un des plus beau monument écrits à la gloire de la nature humaine. Quelques écrits du Bouddha aussi.

Nous sommes de culture judéo-chrétienne, judéo par héritage, chrétienne parce que fut un temps certains ont estimé qu’il n’était pas nécessaire d’être circoncis pour faire partie du peuple de Dieu. Je vous rappelle à cet égard que le premier signe d’alliance a été donné par Dieu à Noé, à la fin du déluge: l’arc en ciel !!!! Jusqu’à preuve du contraire, il brille pour tous !!!

Soyez des grands garçons, assumez l’origine de la philosophie occidentale !!!!

On pourra, c’est normal, discuter sur l’influence grecque, etc …..

Les faits sont là.

Tournez comme vous voulez le problème,il est ici: un citoyen normalement instruit de moins de 40 ans n’a pas, lors de sa formation de culture générale, lu le moindre évangile et/ou n’en a rien retiré et/ou en a honte.

Chose paradoxale, l’islam se développe sur le terreau de l’ignorance des occidentaux. On a l’impression que les seules personnes à savoir ce qu’est un Dieu c’est eux !!!!

Si les évangiles vous gênent, essayer Nietsche, ou Kant, ou Voltaire, ou Alain, ou Camus, ou tout autre.

Mais s’il vous plait, montrez que vous aussi vous avez un cortex, de l’instruction religieuse, une grande patience et une grande compréhension.

Et ainsi que vous êtes aptes à répondre à toute agression caractérisée de vos génitoires !!!

Rédigé par : grosdada | 25/09/2010 à 11:35

Que Dieu bénisse l’athéisme et Hélios d’Alexandrie llol!

Chaque fois que je lis un de vos texte je suis un peu mieux informé sur l’Islam et fais un petit pas de plus pour m’éloigner de la dhimmitude naturelle des peureux bien pensant que nous sommes nous les Québécois.

Tous vos textes devraient être envoyés à nos élus de tous bords pour qu’un vrai débat de société s’ouvre enfin. Il serait plus sain de le faire par l’information et la discussion avant une inévitable confrontation tel que l’on voit se dessiner en Europe en ce moment.

Par ailleurs je serais curieux de savoir ce que vous pensez de Geert Wilders?

Pour moi il fait figure de héros, mais je peux me tromper, avouant mon ignorance de bien des choses.

Je vous remercie de tous vos efforts et vous encourage à publier encore plus.

Pour connaître l’avenir il suffit de le créer…(je sais plus qui)

Pierre Ouellet

Rédigé par : Pierre Ouellet | 26/09/2010 à 17:03

À Gros Dada,

Merci de votre commentaire. Je dirai qu’il est important de proposer aux musulmans une alternative à l’islam. La laïcité n’en est pas une, seul le christianisme peut l’être. Je ne parle pas de les convertir mais de leur proposer les valeurs chrétiennes de la société, s’ils les intègrent ils ne seront plus récupérables par les islamistes même s’ils ne changent pas de religion. Cela ne veut pas dire que je suis contre la laïcité, au contraire elle est comme l’eau qui est nécessaire à la vie des poissons mais qui ne peut les nourrir, la laïcité est un cadre de vie seulement, mais un cadre essentiel pour qui veut enrichir librement sa vie.

Il est important que ce message soit véhiculé parmi les Québécois résistants, c’est dans la mesure où nous sommes capables de nous rattacher à nos racines chrétiennes et à assumer notre héritage chrétien que nous pourrons déstabiliser les islamistes.

L’inculture religieuse est malheureusement très répandue, il s’agit d’un appauvrissement que bien des gens veulent faire passer pour une sorte de libération du carcan des religions. Il rejoint l’inculture générale qui explique pourquoi le contenu d’un roman comme le Code Da Vinci a été pris pour de l’argent comptant par un grand nombre de lecteurs.

Hélios d’Alexandrie

Rédigé par : Hélios d’Alexandrie | 27/09/2010 à 00:18

À Pierre Ouellet,

Merci pour votre appréciation, vous m’encouragez à écrire, ce que je continuerai de faire par plaisir autant que par devoir.

Le débat que vous préconisez est essentiel, je crois d’ailleurs que des sites comme Poste de Veille ont pour objectif d’informer mais également d’amorcer le débat.

La dhimmitude est une réaction à la violence ou à la menace de violence, elle dépend de la perception qu’on a des musulmans (haineux et cruels) et de notre peur de les confronter. La dhimmitude des élites est plus subtile puisque à la peur de la violence s’ajoute celle d’être montré du doigt comme raciste et intolérant.

Geert Wilders est un homme très courageux, il a choisi de risquer sa vie pour exprimer ce qu’il pense et donner une voix à des millions de ses compatriotes qui refusent l’islamisation de leur pays. Personne ne semble s’étonner du fait qu’il doit vivre sous protection policière et changer régulièrement de résidence simplement pour avoir dit la pure vérité sur l’islam. Chose certaine tous les bien-pensants ont qualifié son film « Fitna » d’islamophobe et l’ont accusé d’incitation à la haine, alors que le film ne fait que rapporter les paroles du coran, les discours des islamistes et les images des attentats perpétrés par ces derniers. D’ailleurs aucun de ses détracteurs ne s’est donné la peine d’analyser ni de critiquer d’une façon objective le contenu du film, pire ils ne l’ont même pas visionné!

Le film n’insulte pas les musulmans, il leur tend simplement un miroir. S’ils ne se reconnaissent pas dans les versets du coran ni dans le discours des islamistes, s’ils rejettent les attentats commis au nom de l’islam alors ils doivent le dire haut et fort. Ils se sont malheureusement abstenus de le faire, et nos bien-pensants les ont largement exemptés de l’obligation de clarifier leur position à cet égard.

Les succès électoraux de Geert Wilders en disent long sur la gravité de la situation aux Pays Bas. Pour les habitants de ce pays la prise de conscience s’accompagne d’une inquiétude profonde. De plus en plus de gens délaissent les partis traditionnels et migrent vers sa formation.

Un jour viendra où les pays occidentaux n’auront d’autres choix que de qualifier les textes fondamentaux de l’islam de littérature haineuse. Ce jour là Geert Widers apparaîtra comme un précurseur et sera reconnu pour les services qu’il a rendus à l’humanité.

Hélios d’Alexandrie

Rédigé par : Hélios d’Alexandrie | 27/09/2010 à 01:06

Je vous pose une question, est ce que un seul d’entre vous a deja cottoyé des musulmans????? a lire vos propos je ne pense pas car l’ignrorance de l’autre se manifeste dans tous les termes que vous utilisez.

Vous vous permettez de parler de gens que vous ne connaissez pas. arretez de diaboliser les musulmans, Arretez de faire L’amalgamme entre l’islam et le terrorisme, Le terrorisme n’est pas une invention musulmane ( les basques, les FARC, les irlandais, les kamikazes japonais autant d’exemples qui prouvent que le terrorisme est né chez vous) je vous informe que l’integrisme islamiste est une pure invention de la CIA pour contrer l’avancer du communisme et aujourd’hui le monstre engendré se retourne contre celui qui lui a donné naissance. c tt simple.

Vous parler de l’islamisation de l’occident, je vous rappelerai juste que par le passé il ya eu la christianisation des peuples au travers des expeditions des soit disant explorateurs, portugais et autres, sous la banniere des templiers. Pourquoi personne n’a crié au scandale? et maintenant que la roue tourne!!!!!! vous montez sur vos haut chevaux. Et qu’allez vous faire, chasser les musulmans de vos pays??? et si ces musulmans ne sont pas issus de l’immigration et qu’ils soient vos compatriotes , canadiens, francais , allemands de souche, de quel droit vous les obligeriez a renoncer a une religion qu’ils auraient choisie de plein gré??? et pourquoi cette segregation vous ne la faite pas subir aux evangelistes, qui sur le plan de l’endoctrinement, sont plus dangereux qu’un musulman qui fait 30 jours de careme par an et 5 prieres par jours???? , aux mormands et au hamichs qui vivent encore au moyens age? Franchement je ne comprend pas la haine que vous portez aux musulmans et a l’islam. Cela reste innexpliqué pour moi de la part de gens qui se disent civilisés.

Je garde la conviction, encore aujourd’hui, que semer la haine de l’autre n’est nefaste que pour la personne qui eprouve cette haine. Cette haine est un mal qui vous consumme et vous êtes tombés dans son piege. Ouvrez vos esprits et vos coeurs aux autres, Allez chercher le bien dans le fond des autres et laissez de coté le mal. La difference est une richesse, n’en faites pas une malediction.

Personnelement, je suis musulmane mariée a un europeen qui ne connaissait de l’islam et des musulmans que ce que les medias diffusaient ( bombes, attentats, lapidation, burka… et j’en passe), nous habitons en terre musulmane et nous nous nourrissons tous les jours de nos differences, cela nous soude et nous rend plus forts.

Sans rancune aucune.

Lamia

Rédigé par : Lamia benmiloud | 28/09/2010 à 16:13

À Lamia benmiloud,

Vous devriez prendre le temps de lire et méditer les articles publiés sur le site. Vous découvrirez alors que ce ne sont pas les musulmans pacifiques et lucides qui y sont critiqués mais bien l’idéologie de l’islam radical véhiculée par nombre de musulmans fanatiques que l’Occident a eu l’imprudence d’accueillir.

Les ravages de l’islamisme se voient et se vivent partout dans le monde plus particulièrement dans les pays à majorité musulmane, les musulmans sont de loin les victimes principales du terrorisme islamique; c’est que les terroristes les considèrent comme des infidèles (kouffars) qui ne méritent pas de vivre.

Les Occidentaux n’ont jamais de problèmes avec les bouddhistes, les hindous, les animistes etc. les adeptes de ces religions ne cherchent nullement à imposer un modèle différent de société ni à créer des enclaves qui leur sont réservées comme on en voit dans plusieurs villes européennes. Les Occidentaux n’ont pas davantage de problèmes avec les musulmans qui se contentent de pratiquer leur religion comme les autres citoyens, c’est à dire en privé et dans les lieux de culte. Ils en ont plutôt avec les islamistes qui cherchent par tous les moyens à imposer la loi religieuse, la charia, et à islamiser la société. Ils en ont contre le totalitarisme islamique tel qu’il est appliqué dans nombre de pays comme l’Arabie Saoudite, le Soudan, l’Iran, Gaza et de plus en plus en Algérie, dans les régions de l’Afghanistan et du Pakistan sous contrôle taliban et dans certains états du Nigéria.

Vous seriez étonnée d’apprendre que le terrorisme est une invention islamique et qu’elle trouve sa justification dans le coran et dans les hadiths. Si vous êtes vraiment musulmane vous gagnerez à mieux connaître votre religion, je pourrai vous citer une foule de versets coraniques à l’appui de cette affirmation, Mahomet de son propre aveu a reconnu qu’il a été victorieux en faisant usage de la terreur. Je ne révèle pas un secret, les terroristes islamiques affirment haut et fort qu’ils ne font qu’obéir à Allah et suivre l’exemple de Mahomet quand ils exécutent leurs massacres.

En rejetant la responsabilité du terrorisme islamique sur la CIA vous refusez d’assumer la responsabilité qui vous revient en tant que musulmane, celle de reconnaître dans un premier temps que la religion dont vous vous réclamez a engendré la haine, l’intolérance et le terrorisme. Mais il y a une autre responsabilité que vous refusez ainsi d’assumer, celle d’épurer votre religion de la haine. de l’intolérance et de la violence qui la gangrènent.

Si j’étais à votre place je me sentirais très mal à l’aise face aux crimes monstrueux commis au nom de ma religion, et je serais malheureux d’appartenir à la même religion que les fanatiques qui oppriment et martyrisent leurs semblables.

Les musulmans pacifiques et lucides sont nos alliés, ils poursuivent le même objectif que nous, celui de préserver la paix et de protéger le pays où nous vivons de l’extrémisme islamique et de la charia.

Hélios d’Alexandrie

Rédigé par : Hélios d’Alexandrie | 29/09/2010 à 00:01

@Lamia

« Personnellement, je suis musulmane mariée a un europeen qui ne connaissait de l’islam et des musulmans que ce que les medias diffusaient (…) nous habitons en terre musulmane (…)
Sans rancune aucune. »

Votre mari, européen et je suppose non musulman, a-t-il dû se convertir à l’Islam pour pouvoir vous épouser ?
Oui ?
Alors je comprends mieux que vous demandiez ***aux autres*** d’ouvrir leurs esprits, leurs coeurs et, surtout, que vous n’en gardiez pas de rancune.

Rédigé par : TRESP | 29/09/2010 à 19:58

@ Lamia

Les kamikazes japonais n’étaient pas des terroristes et ne le seront jamais.

Ils jetaient leurs avions sur des bateaux de guerre et non au milieu de civils.

Vos terroristes ne sont que des « hommes-bombes » et c’est tout.

Rédigé par : grandpas | 09/10/2010 à 08:53

Étiquettes : , , , ,
juin 5, 2012

DES MUSULMANS ENRAGES MENACENT LOURDEMENT LES ALLEMANDS

Étiquettes : , ,
juin 4, 2012

AD MATAI !

Étiquettes : ,
mai 26, 2012

Tunisie : des salafistes terrorisent une ville [+videos]

Un nouveau monde est possible, la révolution est en marche, allahu akbar !  Les fous d’allah ont incendié un commissariat de la ville de Jendouba au nord-ouest du pays:

 

Un hotel de Jendouba a été incendié :

 

_____________

Plusieurs centaines de salafistes ont attaqué samedi des bars et des commerces à Jendouba, dans le nord-ouest de la Tunisie, où des affrontements les ont ensuite opposés aux forces de l’ordre, a-t-on appris auprès des autorités et de témoins.

Ces salafistes, qui prônent une interprétation stricte des préceptes de l’islam, entendaient protester contre l’arrestation de quatre hommes impliqués dans de précédentes attaques contre des débits d’alcool. La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour tenter de disperser la foule mais les affrontements se poursuivaient dans la matinée.

« Ce matin, quatre hommes ont été arrêtés pour des attaques contre des débits d’alcool ces derniers jours », a dit à Reuters un responsable du ministère de l’Intérieur, Loutfi al Haydari. « Des centaines de salafistes ont donc attaqué une caserne en jetant des pierres et des cocktails Molotov avant d’être dispersés par des gaz lacrymogènes. Ils ont aussi incendié un commissariat et attaqué trois boutiques en ville (…) ils se trouvent désormais dans le centre de la ville. »

Selon un témoin, qui n’a pas voulu décliner son identité de crainte de représailles salafistes, les manifestants étaient au nombre d’un demi-millier et armés d’engins incendiaires, semant la terreur dans cette localité située vers la frontière algérienne.  « Des salafistes au visage masqué et armés de sabres, de cocktails Molotov et de cailloux ont attaqué des boutiques en ville et détruit les biens qui y étaient stockés. Ils ont ensuite incendié le commissariat de police ». Ce témoin -une femme- a ajouté: « Toute la ville vit dans la crainte et la peur à la suite de ces violences. ».

Réprimés sous Zine ben Ali, les islamistes n’ont pourtant pas joué un rôle moteur dans la révolution de janvier 2011 ayant abouti au renversement de l’ancien régime. Les islamistes modérés d’Ennahda sont sortis vainqueurs en octobre des élections constituantes, premier scrutin libre organisé après la chute de Ben Ali. La place de la religion dans la société est l’un des thèmes les plus âprement discutés dans la Tunisie de l’après-Ben Ali.

Il y a une semaine, des salafistes avaient attaqué des propriétaires de débits d’alcool à Sidi Bouzid, ville du Centre qui est le berceau de la « révolution de jasmin » à l’origine de la chute de Zine ben Ali. Le ministre de la Justice avait réagi en promettant de sanctionner avec sévérité les agresseurs.

Source :  Yahoo News, 26 mai 2012 (signalé par Jj)

Étiquettes : , , ,
mai 23, 2012

PARIS AU FILDE L’EAU

mai 21, 2012

Bruxelles: la haine d’Israël s’apprend au collège catholique Saint-Hubert

 

« Dans le cadre de leur travail de fin d’année, les élèves de rhétorique de l’option Renforcement Histoire [du Collège Saint-Hubert qui professe comme idéal « un monde éclairé finalement par rien d’autre que par le seul amour de Dieu.] préparent et présenteront une exposition organisée à l’Espace sans Nom sur le thème : Israël-Palestine. Répondant totalement aux exigences du programme de l’enseignement de l’histoire par compétences, cette activité permettra aux élèves d’envisager dans toute sa complexité une problématique qui pourrit les relations internationales et la géopolitique du Moyen Orient depuis maintenant plus de 60 ans. »

On regrettera, une fois de plus, qu’au moment où l’Europe connaît une crise très grave jetant de millions de personnes dans le désespoir et qu’une population européenne – les Tsiganes, des chrétiens méprisés en Europe qui vivent depuis 700 ans dans des conditions déplorables, un collège catholique bruxellois, se focalise très négativement sur Israël et les Juifs. Voici le type de photos qu’on trouve sur le site dédié à l’exposition:

Cette lettre a été envoyée à la direction du Collège Saint-Hubert et nous la publions avec la permission de l’auteur:

« Vos professeurs d’histoire sont à comparer avec tous ces propagateurs de mensonges qui tout au long de l’histoire catholique ont jeté l’opprobre sur les juifs, complices de l’assassinat du Christ (JC) dont on en oublie qu’il était juif aussi.
Les images sont de vulgaires montages de la propagande arabe et antisémite.
Un livre récent publié par Nathan Weinstock, Une si longue présence, montre l’annihilation physique des communautés juives installées depuis la Haute Antiquité dans les pays musulmans. Pillages des biens, assassinats, conversions forcées, etc… Il étaye les preuves historiques du peuplement « palestinien », consécutif à l’arrivée d’émigrants arabes en provenance d’autres pays musulmans et appelés à peupler ces territoires de l’empire ottoman.
Leur lien avec cette terre est le résultat du colonialisme arabe, conquérant de l’Europe, du Maghreb et du prosélytisme islamique qui a conquis l’Indonésie, le Pakistan, l’Iran, etc …(après le 8ème siècle après JC). Tandis que le lien des Juifs avec la terre d’israël date depuis avant l’ère de JC.
En ce qui concerne l’état d’Israël, il pratique la liberté religieuse et de conscience. Il est à la pointe dans tous les domaines de la science, de la technologie, des arts, de la bio-éthique.
Son droit à l’existence, comme celle des Juifs, est dénigré en permanence par ses voisins qui chaque jour, visent par des tirs aveugles de missiles sa population. 14 millions de Juifs, dont 7 en Israël contre un milliard de musulmans…
Pour résoudre pacifiquement les tensions, et à cause de sa faiblesse numérique, Israël, territoire de 20.000 km carrés, contre des millions de km carrés des pays arabes voisins, incapables d’intégrer les « réfugiés palestiniens », a reconnu l’existence d’un Etat palestinien et a accordé une autonomie à des territoires importants. [« Parmi les enfants d’Abraham, les descendants d’Ismaël occupent actuellement au moins 800 fois plus de terres que les descendants d’Isaac, Ruth Wisse]
Alors qu’Israël a des ministres, des professeurs d’université, des juges, et plus de 15 pourcent de sa population civile musulmane, avec tous les droits civils, sociaux, aucun état arabe, y compris l’embryon d’état palestinien, ne reconnaît des droits à ceux qui ne se conforment pas à la « charia ». N’évoquons pas Gaza qui est une prison à cause du gouvernement Hamas et de l’Egypte, et certainement pas à cause d’Israël qui fournit l’électricité, l’eau potable, la nourriture. Il suffit de voir les hôtels de luxe, les résidences de standing à Gaza, appartenant aux dirigeants et cadres Palestiniens pour comprendre qu’il s’agit d’êtres humains qui sont les otages de leurs dirigeants-tyrans. Ne parlons pas du statut des femmes …
Alors que la Syrie, le Liban, l’Irak, l’Egypte sont des états totalitaires, où les minotrités chrétiennes, pourtant historiquement présentes avant même l’Islam, connaissent des départs massifs de population, Israël est le seul pays de la région où l’immigration chrétienne est en croissance.
Sans parler des dizaines de réfugiés du Soudan et autres Africains qui émigrent clandestinement en Israël et qui, chrétiens ou musulmans, voient dans Israël une terre d’Espoir.
Rien à voir avec la haine antisémite inculquée aux élèves de votre école, sous le prétexte d’un cours ‘histoire, où cette exposition indigne est un scandale de propagande insupportable. »

Une vidéo – très anti-israélienne – est également disponible sur le site où l’on voit une élève blonde faire part de ses énormes inquiétudes sur l’attitude des Juifs israéliens. N’ignorant pas que la vidéo est scandaleusement orientée contre Israël, élèves et professeurs en toute candeur mettent en garde: « Attention, cette vidéo est à regarder avec un esprit critique. »


La seule photo qui comporte une légende est celle-ci. On admirera l' »humour » cynique pour parler de terroristes qui, comme les nazis, tuent des femmes, des hommes et des enfants juifs,« De sympathiques jihadistes du Hamas à Gaza ».

La dernière photo de la présentation est celle d’un Yasser Arafat très souriant. Nous regrettons que les élèves et les professeurs du collège Saint Hubert n’aient pas ajouté ses propos sur les Juifs au journaliste palestinien Atwan Abd Al-Bari [1], rédacteur en chef d’Al-Qods Al-Arabi.: Le défunt président, le martyr Yasser Arafat, m’a dit une fois: « Dans toute ma vie, je n’ai jamais rencontré un peuple aussi corrompu que le peuple israélien ». En fait, il a utilisé le terme « le peuple juif « .

mai 19, 2012

JERUSALEM CAPITALE ETERNELLE D’ISRAEL

Étiquettes : ,