LES IDIOTS UTILES DE BRUNO STEVENS ALIAS DOMINIQUE FOURNIER

Depuis fort longtemps nous savons tous que des réseaux antisémites sont spécialisés dans la désinformation. Ils ne ratent jamais l’occasion pour s’attaquer à Israél et au peuple juif.
Ainsi, un obscure site pro-palos a titré récemment  » Les forces israéliennes d’occupation recrutent des soldats sur le Net »
Sous une apparence trompeuse , l’article, qui fait croire à une information, est en réalité une menace contre tous ceux qui se sont mobilisés pour relayer le site de Tsahal, sans oublier bien sûr le sempiternel discours de la victimisation des arabes et l’accusation fallacieuse « d’un gouvernement israélien qui a lancé les récentes hostilités. »
Cependant à côté de ce type de site il en existe d’autres plus pernicieux qui s’infiltrent dans les réseaux sociaux et recrutent des agents que le mouvement communiste international désigne par la gentille appellation ( « contrôlée ») : les idiots utiles.
Nous avons déjà découvert celui de Bruno Stevens alias Dominique Fournier. Il faut croire que derrière la façade inoffensive et un tantinet vantarde de cet animateur, se cache en réalité un dangereux réseau de propagande anti-israélienne .
Durant l’opération « Pilier de défense » des rumeurs avaient circulé sur les réseaux sociaux et notamment sur facebook.
Les recherches menées à partir de ces rumeurs aboutissent très souvent à des pseudos ou patronymes de personnes « amis » de Dominique Fournier alias Bruno Stevens.
Très souvent lorsque je demandais aux internautes de citer la source de leurs infos , j’obtenais le silence total sauf un cas très précis d’une personne crédible et de bonne foi, totalement étrangère au réseau de Stevens/ Fournier. Elle m’a cité le nom d’un site associatif qui a la fâcheuse habitude de ne pas citer ses sources. Cependant , je dois le préciser, mes recherches me permettent de mettre hors de cause les rédacteurs de ce site. Ce site n’est pas la source de ces rumeurs bien qu’ayant participé à leurs diffusions.
Je ne vais pas citer ici les différents posts et commentaires dont j’ai la copie écran néanmoins je dois illustrer mes propos et donner quelques éléments concrets.
Un site d’extrême droite avait publié une information lancée par le Djihad Islamique qui prétendait avoir piraté le fichier du personnel de Tsahal. Information vite démentie par Tsahal.
Ce qui est intéressant dans ce cas, c’est le mode opératoire utilisé pour convaincre les internautes ; l’auteur de l’article a reproduit l’image d’un écran d’un iphone sur lequel on peut lire un message en hébreu.

mail1

Cette méthode fut également utilisée pour répandre les rumeurs que j’évoquais plus haut.

ecran_tel

Par ailleurs, des amis anglophones avaient déjà attiré mon attention en publiant l’image ci-dessous :

fake_palywwod

Quelques temps plus tard , j’ai découvert ce grossier montage désigné sous le nom très évocateur de « communiqué tsahal ».

communiqué tsahal

Faut il le rappeler, ni le site de Tsahal ni aucun israélien digne de foi n’a confirmé ces prétendus appels téléphoniques. Il s’agit en fait d’une vaste campagne de désinformation dans le but de faire taire les blogueurs et site internets qui soutenaient l’armée de défense d’israél.

ARTICLES ASSOCIES

http://riposte-sefarade.blogspot.fr/2012/12/qui-sont-ils-les-amis-de-stevens-alias.html

HTTP://RIPOSTE-SEFARADE.BLOGSPOT.FR/2012/12/LES-SZMALCOWNIKS.HTML

HTTP://RIPOSTE-SEFARADE.BLOGSPOT.FR/2012/12/QUI-EST-BRUNO-STEVENS.HTML

HTTP://RIPOSTE-SEFARADE.BLOGSPOT.FR/2012/12/LE-FAUX-PROFIL-BELGE-ANTISEMITE.HTML

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :