« Laissez-nous partir, au nom de Dieu ! » : c’est l’appel désespéré lancé par les familles chrétiennes et musulmanes sunnites prises au piège dans le centre ville d’Homs.

« Laissez-nous partir, au nom de Dieu ! » : c’est l’appel désespéré lancé par les familles chrétiennes et musulmanes sunnites prises au piège dans le centre ville d’Homs. Il s’agit de 800 civils environ, dont des femmes, des personnes âgées, des enfants et des handicapés qui, aujourd’hui – indique une source de Fides impliquée dans la tentative de négociation – « se trouvent en réel danger de mort. Ils n’ont rien, vivent dans la panique et se trouvent au milieu des bombardements et des combats ! ». Les familles bloquées dans la ville, raconte la source de Fides, lancent un appel « pour raisons humanitaires », demandant l’aide des Nations unies, de la Croix Rouge et du Croissant Rouge afin de pouvoir avoir la vie sauve.

Les familles se trouvent dans les zones de Warsheh, Salibi, Bustan Diwan, Ozon, Hamidiyeh et Wadi Sayeh, toutes au cœur d’Homs. Actuellement, l’armée syrienne serait disposée à mettre en œuvre un cessez-le-feu afin de permettre la sortie des civils mais l’une des factions des rebelles barricadés dans la ville, commandée par Abou Maan, s’y oppose. Les miliciens craignent en effet qu’une fois les civils évacués, l’armée syrienne ne renforce son offensive en direction du centre ville. La situation est encore dans l’impasse mais la condition des familles empire d’heure en heure. Les quelques 400 chrétiens encore présents sont les derniers représentants de la communauté de plus de 80.000 fidèles qui peuplait Homs avant le début du conflit.

 

(PA) (Agence Fides 15/06/2012)

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :