Syrie : Du fait des islamistes de l’opposition, la minorité chrétienne est en grand danger

La minorité chrétienne en Syrie est confrontée à une menace grandissante et des milliers sont contraints de fuir leurs maisons car ils subissent le harcèlement et la discrimination de la part des islamistes de l’opposition.

Au moins 9.000 chrétiens de la ville syrienne de l’Ouest , Qusayr , ont été contraints de chercher refuge après un ultimatum d’un chef militaire local de l’opposition armée, Abdel Salam Harba, (source : l’agence de presse Fides)

Dans la dernière explosion de violence un chrétien a été abattu par un tireur embusqué dans Qusayr, qui jouxte la ville agitée de Homs.

Il ya eu des rapports la semaine dernière selon lesquels dans certaines mosquées de la ville des annonces faites par les minarets:  » Les chrétiens doivent quitter Qusayr dans les six jours, qui expire ce vendredi .  »

Deux prêtres catholiques qui ont fui Qusayr ont confirmé à l’agence Fides qu’ils ont entendu l’ultimatum  » de leurs propres oreilles  » Ces ultimatums annoncés du haut des minarets.

Des sources sur le terrain rapporte à Fides  » La situation n’est pas viable dans la région et exposée à l’anarchie totale , « . Ils craignent aussi que le sort des chrétiens en Qusayr, mais aussi qui pourrait bientôt concerner les 10.000 croyants qui vivent dans d’autres villages dans la région.

Dans les zones contrôlées par l’opposition ,nous assistons à la montée des formes radicales de l’islam sunnite avec les extrémistes qui ne veulent pas vivre en paix avec les chrétiens. Bon nombre de ces gangs et ces groupes armés opèrent indépendamment de l’armée syrienne , (celle-ci rejette ces types de discrimination contre les minorités).

En dehors de clivages religieux, la violence contre la communauté chrétienne peut également être alimentée par le fait qu’ils ont ouvertement exprimé leur soutien au régime. Bachar al-Assad, ainsi que son défunt père, Hafez El-Assad, garant de la laîcité , de la protection des chrétiens contre la discrimination et en garantissant leurs droits.

Mercredi , un groupe armé a fait irruption et ont profané l’église grecque-catholique de Saint-Élie, dans Qusayr.

Une source locale a déclaré à Fides :  » C’est la première fois dans le conflit en cours qu’ un tel épisode a lieu et où les symboles sacrés sont délibérément détruits , »

Les chrétiens représentent environ 10 pour cent de la population du pays avec la plupart appartenant à l’Eglise grecque-orthodoxe d’Antioche.

 http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/article-syrie-du-fait-des-islamistes-de-l-opposition-la-minorite-chretienne-est-en-grand-danger-106980668.html

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :