Les néo-nazis félicitent Pax Christi pour son action anti-Israël

Nous avons eu l’occasion d’évoquer l’obsession contre les Juifs israéliens de l’ONG catholique et européenne Pax Christi, qui est une véritable multinationale et qui fonctionne comme tel.  (Pax Christi: la multinationale catholique qui diffuse la haine d’Israël et Le pèlerinage de Père Paul et Père Jacques (Pax Christi) à Auschwitz)  Avec un tel comportement, il ne faut donc pas s’étonner que les églises soient vides en Europe.Source: Gilles-Michel Deharbe

La branche locale du NPD, le parti nazi allemand, apporte son soutien à la campagne de boycott des produits israéliens (initiée par Pax Christi).  Sur son site internet, l’organisation fasciste loue la démarche du maire socialiste de Jena, et déclare soutenir « sa conduite, face à la tactique de diffamation des juifs de gauche ».

Interpellé par le Jérusalem Post, Albrechet Schröter a refusé de répondre sur le fait que ses prises de position pourraient créer un climat « anti israélien ou antisémite », mais …a renouvelé son appel au boycott dans un journal local.

Pour Schröter, il s’agit de labelliser les produits en provenance des territoires disputés, mais ses opposants l’accusent de préparer une « campagne anti israélienne ».  Selon le centre Simon Wiesenthal, la rhétorique est nébuleuse et se traduira par un « boycott pur et simple d’Israël ».

L’ONG envisage d’ailleurs de recommander aux juifs d’éviter de se rendre dans la ville que dirige Schröter en raison de « possibles actes antisémites » – faisant un parallèle avec la ville suédoise de Malmoe, où les appels au boycott ont créé petit à petit un climat antisémite qui poussent les juifs à quitter la cité.

Shimon Samuels, le directeur du Centre Simon Wiesenthal note que, ni Pax Christi, l’organisation chrétienne qui s’est jointe à l’appel au boycott, ni le Maire, n’ont pris une position quelconque sur la Syrie, où plusieurs milliers de civils ont été massacrés – rappelant au passage que « ce n’est pas la première fois que Pax Christi frise l’antisémitisme ».

La province de Thuringe, comme la ville de Jena accueillent une forte activité néo nazie; Kevin Zdiara, le Président des Amitiés Allemagne-Israël à Erfurt, la capitale de la Thuringe estime « qu’il y a un problème nazi à Jena », rappelant « que les terroristes arrêtés cette année – et l’année dernière –venaient des réseaux néo-nazis de Jena », qui fleurissent dans la ville.

Selon lui, le Maire a d’autres problèmes dans sa ville que d’agiter la question du boycott et de la « démonisation d’Israël avec un argumentaire antisémite qui se dissimule derrière l’antisionisme ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :