SOS racisme et MRAP, promoteurs de haine sociale

Ils sont sur-subventionnés, n’ont que très peu d’adhérents, ne représentent et défendent que des communautés choisies, tendent des pièges au cœur de la vie quotidienne des français (les fameux « testing ») et promeuttent, sous l’étendard plus que dévoyé de l’ « antiracisme », une ségrégation du pragmatisme et de la lucidité, et ce depuis bien (trop) longtemps déjà – n’oublions pas que ce ne sont que des petites créations de Mitterand[1]. Leur victime désignée, Eric Zemmour, accusé d’avoir tenu, mercredi sur RTL à propos de Christiane Taubira, une chronique “haineuse”, “raciste”, “misogyne”, va être évincé de la radio.

 

SOS racisme MRAP Zemmour censure inquisition pravda

SOS racisme et Mrap, pour ne citer qu’eux, exercent leur pouvoir et leur contrôle sur tout ce qui se passe dans l’ordre des idées politiques. Et n’hésitent pas à utiliser les bonnes vieilles armes totalitaires : la purge, le bannissement, la censure invisible et la division, la psychologisation du débat public et la racialisation des rapports sociaux. C’est maintenant, aujourd’hui en France, et c’est à visage découvert.

Il aura suffit d’une tribune de Sopo dans Le Monde et d’une dithyrambe journalistique bien bobo dans l’archi-bobo Nouvel Obs pour que le glaive de la bienpensance s’abatte sur la malpensance. Le début de ce qui s’annonce être une grande purge des derniers journalistes et penseurs de droite dans les médias. Déjà isolés, ils n’en sont que plus victimes, et bouc-emissaires. Sur 37 000 journalistes, on en compte quatre : Finkelkraut, Zemmour, Levy et Rioufol. Je rappelle le sondage Ifop/Marianne du 23 avril 2002 : 94% des journalistes français adhèrent aux “valeurs de la gauche”…. Gage au public d’aider à en faire emerger de nouveaux, prêts à se lancer dans ce rude combat pour la pluralité des opinions.

Plus sérieusement, l’omnipotence de ce genre d’officines idéologiques posent de vrais problèmes philosophiques. Les grands théoriciens de l’Etat moderne, Thomas Hobbes et plus encore Jean-Jacques Rousseau, voyaient dans les corps intermédiaires (associations, syndicats, groupuscules, groupes d’intérêt et autres lobbys) un danger pour la continuité et la stabilité de l’Etat. Nul français, en effet, n’a élu au suffrage universel l’un quelconque de ces individus qui pourtant s’érigent en inquisiteurs et controleurs des moeurs. Ce pouvoir non-représentatif gagne en champs d’action par cela même qui devrait le restreindre à de plus honorables activités. Puisqu’ils ne représentent pas le peuple français, ils le divise, pour mieux apparaître comme ce qu’ils ne sont pas : des défenseurs du lien social. Choississant de défendre expressement les communautés immigrées – de préférence maghrébines et africaines, ils les opposent aux français, et refusent aux français toute possibilité d’exercer sur ces derniers un droit de regard pourtant tout à fait justifié. Une destruction du pacte social, qui veut que chacun ait contracté avec tous pour vivre-ensemble sous le regard de tous. Sos Racisme et Mrap affirment tous les jours le contraire : chacun est membre de la cité sans avoir contracté avec personne. Et si un peuple se constitue, il faut le soumettre à ce qu’il n’est pas ou qu’il ne veut pas. Tyrannie des minorités, exaltation de la différence, imposition de force de l’égalité. Alors que le lien social est un apaisement librement choisit, la reconnaissance du commun, et une unification progressive vers l’égalité.

Enfin il est possible d’en déceler des raisons stratégico-politiques. La raison principale de sa présence sur cette radio fut d’affaiblir Nicolas Sarkozy par sa droite. Maintenant que Nicolas Sarkozy a perdu – après la campagne médiatique qu’on connaît – Eric Zemmour a perdu toute utilité. Il ne pouvait plus que saper l’idéologie dominante au pouvoir. La gauche est tentaculaire. Sa tentacule la plus dangereuse est celle de ses officines. Sachons la repérer, la nommer, et la combattre.

Excellent Daoud dans Causeur : http://www.causeur.fr/zemmour-un-sopo-et-au-lit,17703

Ivan Rioufol sur son (excellent) blog : http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2012/05/la-victoire-de-la-gauche.html?xtor=RSS-19

http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/article-sos-racisme-et-mrap-promoteurs-de-haine-sociale-105974806.html


[1] (Paul Yonnet, Voyage au centre du malaise français, 1990)

 

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :