Notable portugais: pour un Juif les non-Juifs sont des ‘bâtards’

L’économiste portugais Pedro Arroja [photo] a écrit un nouveau texte antijuif intitulé Peuple de Dieu sur son blog.  Pedro Arroja a enseigné dans les plus prestigieuses universités portugaises et est/fut expert auprès du ministère des Finances et d’autres organismes importants. Il est l’auteur de plusieurs livres d’économie et gère le groupe financier Pedro Arroja Grupo Financeiro.  Extrait traduit du portugais:

« Un catholique, un vrai catholique, n’a pas de préjugés contre les Juifs. Le regard qu’il porte sur les Juifs est le même qu’il porte sur n’importe quel autre peuple, car tous sont fils de Dieu. Mais ce n’est pas réciproque. Le regard qu’un Juif  porte sur un catholique (ou sur n’importe quel autre peuple) n’est pas qu’il est fils de Dieu. Les fils de Dieu ce sont eux, les Juifs. C’est cette croyance qui est à la source du ressentiment que, aux cours des siècles, les Juifs ont eux-mêmes généré au sein des communautés où ils vécurent.

Un exemple actuel de cette dualité de critères concerne la production d’armes nucléaires par l’Iran. Israël possède des armes nucléaires. Dans mon raisonnement catholique, l’Iran a aussi le droit de les posséder, parce que les Iraniens sont aussi les fils de Dieu. Tel est mon raisonnement catholique. Dans le raisonnement judaïque, Israël et l’Iran ne sont pas comparables, les uns sont les fils de Dieu, les autres sont des bâtards, et les Juifs ne reconnaissent pas ce droit aux fils bâtards. »

Ce n’est donc pas étonnant que 49% des Portugais sont convaincus que les Juifs israéliens mènent un politique d’extermination envers la population palestinienne.

Pedro Arroja: la culture juive est une culture d’agitateurs porteuse de violence

Pour Pedro Arroja le ghetto est un mythe de la propagande juive

Greenspan et Bernanke prouveraient l’existence du lobby juif selon l’économiste Pedro Arroja

2 commentaires:

Monique a dit…
Je suis née et j’ai grandi dans une famile catholique très pratiquante et quand j’étais enfant et adolescente, ma famille (sauf ma mère qui a toujours été pleine d’amour), les curés, les religieuses me disaient sans cesse que c’étaient les juifs qui avaient tué Jésus jusqu’à ce que je lise la Bible en cachette et plus particulièrement la passion du Christ : au fur et à mesure que je lisais, j’ai appris depuis que c’était le pouvoir romain (Rome colonisait à l’époque tout le proche-Orient) qui avait condamné Jésus à mort et que ce sont les paiëns qui avaient préféré la libération de Barrabas à celle de Jésus (en effet, pour les fêtes de la Pâque juive, les gens de toute la région venaient à Jérusalem pour y faire des affaires et parmi eux il y avait de nombreux paiêns et des polythéistes qui se retrouvaient dans les foules et sur les places et se mêlaient à la vie de la cité).
La Judée étant sous occupation romaine, Le Sanhédrin ne pouvait que se conformer aux ordres de l’occupant : César était le roi incontesté et incontestable de toute la Judée Samarie et gare à celui qui désobéissait à ses ordres. D’ailleurs, le motif de la condamnation à mort était noté pour tous les condamnés sur un écriteau placé en haut de la croix et celui de Jésus était INRI, ce qui veut dire en latin Iesus Nazareum Rex Iudareum, et en français Jésus le Nazaréen, Roi des Juifs ; or il n’y aurait pas pu avoir deux rois en Judée puisque César était le seul Roi, donc celui qui essayait de se substituer à lui était puni de mort. Par la suite, Rome qui est devenu le siège du catholicisme (quelle ironie et quelle aberration de l’histoire que l’ancien bourreau de Jésus et le colonisateur des juifs soit devenu le chef de l’Eglise catholique) a transformé et travesti l’histoire et a fait croire que c’étaient les juifs qui avaient tué Jésus et comme il était interdit de lire la Bible quand on savait lire, ce qui était très rare jusqu’au 19éme siècle, le Vatican et les curés pouvaient raconter aux fidèles toutes sortes de sornettes. L’antisémitisme et l’antijudaïsme (version religieuse de l’antisémitisme), c’étaient les évêques, les curés, etc.. qui l’ont propagé du 3ème siècle au 20ème siécle : je vois qu’au 21ème siécle, cela n’a pas changé pour certains portugais et européens mais maintenant, très maladroitement, ils inversent le problème en disant que ce sont le juifs qui ne considèrent pas les autres peuples comme des fils de Dieu : en 1930, les catholiques et protestants disaient que les juifs ne pouvaient pas être des enfants de Dieu parce qu’ils étaient déicides afin de mieux les exterminer. C’est le catholicisme qui a torturé, pourchassé, chassé, forcé à la conversion et exterminé les juifs tout au long des siècles et non le contraire : il y a un milliard de catholiques et 14millions de juifs aujour’dhui. Vu le fossé entre les deux chiffres, il est facile de comprendre qui a persécuté et tué l’autre et qui continue à le faire avec l’aide bienvenue et appropriée du milliard de musulmans.
Je suis toujours catholique mais je ne pratique plus : pédophilie, manipulations, mensonges m’ont éloigné définitivement de l’institution. J’aime les juifs et je les défendrai toujours.

27 mai 2012 15:51
Monique a dit…
Prés de la moitié des juifs se marient ou se mettent en couple avec des non-juifs et font des bébés ensemble. Ce qui n’est pas le cas des catholiques. Alors qui pratique plus l’exclusion de l’autre et qui considère sa religion comme étant la vraie religion de Dieu ? Les catholiques bien sûr, parce qu’ils se marient entre eux.
Très peu d’entre eux se marient depuis quelques années avec des musulmans dans le but de cultiver leur antisémitisme commun et mieux taper ainsi sur les juifs.

27 mai 2012 16:39

Enregistrer un commentaire

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :