Algérie : Les islamistes lèvent le voile :Ils promettent d’appliquer la charia pour les algériennes

L’Alliance pour l’Algérie verte distille à doses homéopathiques son programme et révèle la vraie nature du projet de société qu’elle compte mettre en oeuvre en cas de victoire le 10 mai.

Un pas en avant, deux pas en arrière. Ainsi va l’Algérie. C’est en tous les cas le rythme que veulent lui imposer les partis islamistes algériens que rien ne sépare finalement des thèses des autres fondamentalistes de tout poil de l’ensemble de la planète.
L’Alliance pour l’Algérie verte lève le voile sur sa vraie nature. Pour atteindre son objectif: la conquête du pouvoir, il lui faut ratisser large. C’est donc tout à fait naturellement qu’elle fait un appel du pied à la tendance radicale de sa propre famille politique qui a longtemps caressé le rêve, désormais brisé, d’instaurer une république islamique en Algérie. Bouguerra Soltani et ses deux compères d’En Nahda et d’El Islah n’y ont apparemment pas renoncé. Ils remettent le projet sur la table.
«Le secrétaire général du mouvement El Islah, M.Hamlaoui Akkouchi, a abordé le thème de la famille dans le programme de l’AAV (Alliance pour l’Algérie verte, Ndlr), promettant de réactiver le Code de la famille en cas d’accès au pouvoir et de le mettre en conformité avec la «Charia» et la loi afin de rendre la famille algérienne stable». rapporte l’APS dans une dépêche datée du 28 avril.
Les trois leaders islamistes qui ont fait cause commune, se sont exprimés, samedi dernier depuis Relizane (ouest du pays) dans le cadre de la campagne électorale des législatives du 10 mai prochain pour se faire les porte-voix des Algériens. Sous quel slogan ont-ils harangué la foule? «Le peuple algérien aspire à un bond qualitatif pour retrouver sa fierté et sa dignité», ont-ils clamé à l’unisson. Que lui proposent-ils (le peuple, Ndlr) pour aller dans ce sens? Afin de lutter contre le chômage des jeunes, le président du MSP, qui s’est exprimé au nom de l’Alliance de l’Algérie verte (En Nahda, El Islah, MSP) propose l’instauration d’une aumône légale. C’est ce qu’avait suggéré, le 11 avril à Alger, Bouguerra Soltani qui a estimé que c’est le meilleur moyen de lutter contre ceux qui tirent profit de l’informel.
On savait que les formations islamistes étaient en panne de programme sérieux de développement économique mais aller jusqu’à proposer l’instauration d’une aumône de surcroît légale pour prétendre retrouver une soi- disant dignité, c’est un peu fort de café! On n’est cependant pas au bout de nos peines lorsque l’on tend l’oreille au discours qu’elles véhiculent.
L’Alliance pour une Algérie verte, qui ambitionne de révolutionner la société algérienne, n’est pas à une proposition près, loin d’être farfelue, qui constitue un indice sérieux de la régression dans laquelle ils veulent l’enfoncer. «Il faut réactiver le rôle de la mosquée et réhabiliter l’imam au même niveau que le professeur d’université», a indiqué, jeudi passé à Sidi Bel Abbès, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) soulignant que la mosquée doit assumer son rôle dans le développement du pays à travers l’éducation des citoyens en leur montrant comment se comporter avec autrui, relève une dépêche de l’APS.
La moralisation de la vie publique, qui n’est qu’une étape de la mise en oeuvre de la charia, est un vieux projet qui date de l’époque du Front islamique du salut (aujourd’hui dissous) qui aspirait jusqu’à changer les habitudes vestimentaires des Algériens. Peut-on dire que les vieux démons sont de retour? Le président du MSP jure sur ses grands dieux qu’il ne remettra pas en cause les lois de la République. Faut-il lui accorder pour autant un blanc-seing?
«Le MSP inscrit son militantisme dans le cadre de la construction et l’ancrage des institutions nationales dans une République démocratique islamique cadrée par la Charte du 1er Novembre 1954», avait déclaré, à Oran, au mois de septembre 2008, le patron du Mouvement de la société pour la paix. Cette dénomination de la République laisse, en tous les cas, perplexe.
Les échos qui nous parviennent des meetings qu’il anime, actuellement en compagnie de ses deux alliés (Hamlaoui Akkouchi, patron d’El Islah´´ et Fateh Rebai leader d’´´Ennahda´´) poussent au moins à se poser des questions

 

 

 

http://www.lexpressiondz.com/actualite/152862-les-islamistes-levent-le-voile.html

Publicités
Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :