La révolte du ghetto de Varsovie

 Chronologie

  21/01/1943

21/01/1943

A Varsovie, les allemands ouvrent le feu dans le ghetto. Les Juifs résistent, s’emparent d’armes et tuent 12 allemands.

  19/04/1943 au 16/05/1943

19/04/1943

Révolte du ghetto de Varsovie. Le 19 avril, 2 100 Allemands entrent dans le ghetto. Armés de 17 pistolets et de quelques centaines de grenades, les insurgés ouvrent le feu, contraignant les Allemands à la retraite. Le lendemain, le ghetto est bombardé avec des mortiers. Les Allemands tuent tous les malades de l’hôpital de Czyste. La révolte continue jour après jour, avec de moins en moins d’armes. Les insurgés, abandonnés de tous, sont dirigés par Mordéhaï Anielewicz, de l’Hashomer Hatsaïr. Il avait défini la lutte des insurgés comme un combat « non pas pour la vie, mais pour le prix de la vie ». Les Allemands avancent patiemment, passant chaque rue du ghetto par les flammes. Arrivés à bout de forces et de munitions, quand le combat semble sans issue, des insurgés essaient de s’enfuir en utilisant les égouts. Le 3 mai, 21 femmes qui tentaient de s’échapper sont reprises et exécutées. Le 7 mai, Pawel Burskin emmène un groupe de combattants dans le secteur aryen de la ville. Ils sont repris et tués. Le 8 mai, les Allemands ont vidé presque tout le ghetto et la résistance se concentre au quartier général des insurgés, au 18 de la rue Mila. 120 combattants sont bombardés et gazés dans le bunker, parmi eux Mordéhaï Anielewicz et Berl Broyde, les dirigeants de la révolte. En tout 7 000 Juifs sont morts en combattant, 600 ont été tués dans les bunkers, 30 000 ont été déportés. Jusqu’au 12 mai, des petits groupes essayeront de s’échapper du ghetto. Des 400 000 Juifs que comptait le Ghetto de Varsovie à ses débuts, seuls 500 environ ont survécu à la guerre.

  01/04/1943

Durant l’insurrection du ghetto de Varsovie, les insurgés juifs reçoivent de l’aide de l’extérieur. Cette aide vient principalement d’une branche de la résistance polonaise : la Commission d’Aide au Juifs – Zegota. A l’intérieur de l’organisation, le coordinateur de l’aide est Wladyslaw Bartoszewski, grand résistant polonais, qui sera ministre des affaires étrangères de Pologne en 1995 et 2000-2001. Yad Vashem lui décernera le titre de Juste parmi les Nations en 1966 pour son action au sein de la Zegota.

  03/06/1943

Destruction d’un des derniers bunkers du ghetto de Varsovie, avec 150 combattants dedans.

  19/07/1943

3 500 Juifs sont pris du camp de Birkenau au ghetto de Varsovie pour rechercher parmi les ruines des objets qui auraient pu être laissés par les Juifs.

  27/07/1943

27/07/1943

En fouillant les ruines pour récupérer des objets laissés par les Juifs, les allemands découvrent quelques Juifs cachés : 16 sont exécutés.

  10/08/1943

10/08/1943

27 Juifs sont trouvés dans le ghetto de Varsovie et exécutés.

http://www.histoiredesjuifs.com/articles.php?lng=fr&pg=927

Publicités
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :