Une Marocaine monarchiste porte-parole de campagne de François Hollande

Pour la franco-marocaine Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande, rentrer un jour « au pays » n’est pas exclu. Payée par le Maroc en tant que membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, où elle fut nommée par « Sa Majesté », comme elle appelle son maître Mohammed VI, comment pourrait-elle défendre d’abord les intérêts français ?

51+MDWK9zFL._SS500_.jpgBelkacem-najat.png

Entretien daté de mai 2010 accordé au site féministe La Marocaine et repris par le site du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, créé en 2007 par le Roi du Maroc dont Najat Vallaud-Belkacem est membre. (extrait) :

– Bonjour, avant tout, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis née au Maroc dans un milieu rural et j’ai grandi dans la banlieue d’Amiens, j’ai ensuite fait des études de droit, de avant de rejoindre Paris pour travailler et achever mes études à l’Institut d’études politiques.(…)

– Rentrer définitivement au pays est-il envisageable un jour ?

On ne sait jamais ce que nous prépare la vie ! Mais pour l’instant, c’est vrai, ce n’est pas vraiment à l’ordre du jour. Cela dit j’y retourne toujours avec énormément de plaisir et d’émotion… et, plus sérieusement, j’essaie de m’investir au sein de la communauté des Marocains de l’étranger pour contribuer, à ma mesure, à son développement.

Slate Afrique commentait le 10/02/2012 :

« Moins connue est sa double carrière politique simultanée, l’une en France et l’autre au Maroc. Depuis décembre 2007, elle fait partie des 37 membres du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) directement nommés par le roi Mohammed VI. Une Information confirmée par l’ambassade du Maroc en France, ainsi que par le site du CCME. Najat Belkacem assume totalement cette double allégeance politique et bi-nationale dans une interview à Bladi.net, où elle expliquait que ce conseil «s’exprimera d’abord sur les sujets dont [il] sera saisie par Sa Majesté en faisant valoir un point de vue de Marocains de l’étranger, et pour ce qui me concerne de Franco-Marocaine engagée dans la vie politique française».

Rappel des fondamentaux de la monarchie islamique marocaine par le Roi Hassan II :

« Je n’aimerais pas du tout que les Marocains fassent l’objet d’une tentative d’intégration car ils ne seront jamais intégrés. Ce seront de mauvais français. » Roi Hassan II, 7/7, TF1, 16 mai 1993.

Publicités
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :