La promesse – Yom Hashoah

La promesse – In memory of MS and others – Yom Hashoah – By myself – Tous droits réservés

par Hélène Venard-Mathieu, mardi 17 avril 2012, 16:43 ·

–     J’ai peur, ne m’abandonne pas !

 

–     Je suis là, je serai toujours là pour toi !

 

–     J’ai peur de souffrir…

 

–     Ne tremble pas, tiens ma main. Ne la lâche pas !

 

–     Je la sens glacée, ta main… C’est la mort qui arrive…

 

–     Non, elle est chaude car mon cœur palpite si fort pour toi !

 

–     Tu es si courageuse !

 

–     Mon courage est notre révolte, la rage de tous ces enfants, de tous ces gens qui vont mourir, avec nous.

 

–     C’est injuste. Il n’y a pas plus injuste !

 

–     Oui, le monde nous a abandonnés, comme des riens, des moins que rien !

 

–     Leurs petits corps, tu as vu, ils les sortent. Plus que des pantins sans vie. Comment peuvent-ils, dis, comment peuvent-ils…   

 

–     … Comment font-ils pour nous regarder en face, dans les yeux ? De quoi sont-ils faits pour mener des enfants à la mort ? … Faire du mal à un enfant ? Un enfant c’est l’innocence, la promesse…

 

–     Ils viennent nous chercher… Ne me quitte pas, ne lâche pas la main, jure, jure que quoi qu’il arrive tu ne me lâcheras pas la main !

 

–     Je te le jure !

 

–     Regarde-les toi, moi je ne peux pas…

 

–     Mets ta tête contre ma poitrine !

 

–     Raconte-moi comment tu les regardes…

 

–     Mes yeux leur disent : « Vous êtes lâches, vous êtes faibles, vous êtes obéissants, vous êtes sadiques, vous êtes des bourreaux ! »

 

–     Ils te regardent ?

 

–     Oui, mais  ils ne me voient pas.

 

–     Dis-moi encore comment tu les regardes…

 

–     J’ai les yeux du défi… Viens, avance avec moi !

 

–     Je ne veux pas… Je ne veux pas mourir… pas maintenant !

 

–     Moi non plus, je ne le veux pas… Ils vont nous séparer … regarde les files…

 

–     Tout ce qu’on s’est promis en haut de l’arbre, alors ça ne s’accomplira pas ?

 

–     Si !

 

–     Tu dis n’importe quoi ! On va mourir, je te dis qu’on va mourir ! Il faut que tu aies peur, parce que c’est fini, ce sera noir; je ne te verrai plus, tu ne me verras plus… Bientôt tu seras froide, et moi aussi…

 

–     Ton cœur, garde-le dans l’amour, tiens-le ouvert ! Ne laisse pas la peur l’envahir. Alors ils auraient gagné ! Ton cœur, sauve ton cœur ! Sauve ton cœur vers l’amour, et contre la vengeance !

 

–     Lila… Lila…

 

–     Chut…

 

–     Lila…

 

–     Tu vas fermer les yeux, et tu verras, on sera les plus forts. Ils ne nous auront pas, parce que notre amour est éternel. On reviendra, je te le jure, et ce monde juste, ce monde meilleur, toi et moi ensemble on le construira !

 

Des larmes coulent, d’un seul cri. On les a séparés. Mais ils toussent, s’étouffent à l’unisson, à l’asphyxie. Et puis plus rien; le néant, la nuit.

 

http://www.facebook.com/notes/h%C3%A9l%C3%A8ne-venard-mathieu/la-promesse-in-memory-of-ms-and-others-yom-hashoah-by-myself-tous-droits-r%C3%A9serv%C3%A9/10150747294532768

Publicités
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :