L’intégration: »Ce seront de mauvais Français, ils ne seront jamais intégrés. » Hassan II, roi du Maroc, Commandeur des Croyants.

Extrait de l’interview réalisé par Anne St Clair le 16/05/1993

 

Au moment où le leader socialiste Français affirme : « Est-il normal que des milliers de personnes attendent des jours dans la nuit, dans le froid, pour attendre tout simplement des papiers français ? Et bien moi, je dis non ! Je vais vous donner des papiers, et vous serez aussi Français que les Français de souche de ce pays….. »

Et de préciser donc, qu’il pratiquera, s’il était élu à la magistrature suprême, l’intégration, au bénéfice de ceux qui attendent des « papiers français ». Il est bon, utile et salvateur de revenir à propos de l’intégration aux paroles de feu, Sa Majesté, Hassan II, roi du Maroc et Commandeur des Croyants.

Interrogé par Anne St Clair en Mai 93, le souverain marocain, Chef spirituel de l’Islam, affirmait à propos des « éventuels intégrés » : « J’aimerais qu’ils ne soient pas l’objet d’une tentative d’intégration car ils ne seront jamais intégrés. Ils ne seront jamais Français. »

Fin connaisseur de la culture Occidentale, diplômé en droit, Hassan II, par sa qualité de Chef spirituel de la religion musulmane, se pose en expert des relations Orient/Occident, pour affirmer que l’intégration est un leurre, parce que l’Islam et l’Occident sont incompatibles. Tenter de nier ces évidences de nature, c’est compromettre à tout jamais l’amitié, la cordialité entre Musulmans et Occidentaux. Les disciples du Coran sont porteurs d’une culture qui les empêchera de « s’intégrer. »

L’affirmation selon laquelle « ils ne seront jamais Français » est le témoignage d’un souverain Arabe qui, connaissant les deux cultures sait qu’elles sont antinomiques. Tenter l’intégration, c’est s’exposer au retour en force des particularismes qui ne supporteront pas d’être annihilés au bénéfice d’une culture opposée et étrangère.

Le souverain va loin dans son analyse. Il ne se contente pas d’affirmer qu’ « ils ne seront jamais Français, » mais il soutient que « ce seront de mauvais Français. » C’est-à-dire, qu’allant à l’essentiel, il nous prévient que la politique de l’intégration sera préjudiciable à la France, puisque les « intégrés » seront de « mauvais français. »

Dans ces conditions, on distingue mieux les motivations essentiellement démagogiques de celles et ceux qui, pour satisfaire des ambitions personnelles n’hésitent pas à sacrifier l’intérêt de la France.

Saluons, au passage, la stature du souverain défunt à qui il fallut une certaine audace pour affirmer, dans l’amitié et la cordialité, l’incompatibilité de la mentalité et de la culture arabe avec la civilisation occidentale, précisant que « l’intégration serait un détournement de nationalité » et confirmant ainsi que la sauvegarde respective des différences garantirait la bonne entente, voire davantage entre les Occidentaux et les Musulmans.

YouTube – Vidéos provenant de cet e-mail

Publicités
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :