« J’ai cessé de porter le hijab »

Le blogue égyptien صرخات مدوية Echoing Screams présente des témoignages de jeunes femmes ayant décidé d’enlever leur foulard. Certains témoignages sont en arabe, d’autres en anglais. J’ai traduit deux témoignages de l’angais. Elles nous parlent des pressions qu’elles subissent de leur famille et de la société pour porter le voile, et de leur immense désir de liberté. C’est une révolution culturelle.

Egypte-foulard-1

 

Mon nom est Kamar Gamal Karam. Je portais le voile et je l’ai enlevé car j’en souffrais. Mes parents m’ont forcée à me voiler à 14 ans. Je sentais que je n’avais aucune liberté. Je devais le porter comme toutes les filles de mon âge. Quand j’ai dit que je voulais l’enlever, mes parents m’ont coupé les cheveux et m’ont punie de manière inhumaine en me frappant puis en m’emprisonnant dans ma chambre. J’ai réussi à m’enfuir et j’ai vécu chez une amie. J’ai maintenant 18 ans, j’ai enlevé mon foulard, je suis libre et je peux porter ce que je veux. Mes parents disent que je suis une pute, et toutes les personnes étroites d’esprit disent que je suis une pute.

Egypte-foulard-3b

J’ai commencé à porter le foulard vers l’âge de 11 ans et je l’ai enlevé à 14 ans, même si j’ai cessé d’être religieuse vers 13 ans. À la mosquée, on m’avait expliqué pourquoi les musulmanes doivent porter le foulard. Une raison donnée par mon professeur à la mosquée, et que plusieurs musulmanes utilisent aujourd’hui, est qu’ «une femme voilée est comme une perle dans un coquillage : belle, et protégée ». Mais ce n’était pas pour cette raison que je le portais ; je le portais parce que j’avais promis à mes parents de le porter en commençant l’école secondaire (vers 11 ans en Grande-Bretagne). Il n’y a pas d’autre raison.

À 12-13 ans, je me souviens d’être restée sur mon tapis de prière, après la prière, et d’avoir décidé de ne plus faire quoi que ce soit sans avoir fait mes propres recherches. Je ne croyais pas non plus que « une femme est comme une perle dans un coquillage : belle, et protégée » était une raison valable de porter le foulard, car cela suggère que la femme est un objet dépourvu de sentiments. Je ne vois pas la différence entre la femme qui exhibe son corps dans les vidéos de musique et la femme qui porte le foulard, car les deux sont vues comme des objets.

http://www.postedeveille.ca/2012/04/j-ai-cesse-de-porter-le-hijab.html

 

Publicités
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :