La communauté juive canadienne crée un service de sécurité pour contrecarrer des menaces antisémites

Le réseau communautaire de sécurité est le premier de ce type au Canada ; des bénévoles patrouillent et protègent des sites et des institutions juifs.

Pour la première fois dans l’histoire du pays, la communauté juive canadienne a décidé de mettre sur pied un service de sécurité civile, et cela suite à la montée de l’antisémitisme dans le pays et dans le monde.

Le service de sécurité sera mis en œuvre par le Centre pour les Affaires Israéliennes et Juives, un lobby des juifs canadiens, afin de protéger les citoyens juifs et les endroits dans lesquels les membres de la communauté juive se rendent fréquemment. Le programme s’appelle « le réseau communautaire de sécurité », et travaillera en parallèle et en coopération avec les services de sécurité locaux. Le programme pilote sera mis en place à Toronto, le plus vaste foyer de la communauté juive du Canada – environ 200 000 personnes. Par la suite, le programme s’étendra aux autres communautés juives de l’état.

Doron Horowitz

A la tête de cette initiative, un israélien d’origine, Doron Horovitz, qui a servi dans une unité de combat de Tsahal, bénévole dans le service de réservistes, et qui travaille dernièrement en tant que directeur de la sécurité nationale du Centre pour les Affaires Israéliennes et Juives. Horovitz a été dans le passé officier de sécurité de la Fédération Juive de Toronto, et a dernièrement été promu à la sécurité de la communauté au niveau national.

Le CSN (Réseau de Sécurité Communautaire), convie tous les juifs canadiens entre 25 et 50 ans, à se joindre à ce service. Parmi les bénévoles, seront choisies 25 personnes en fonction de leurs qualité physiques et psychologiques. Avant que les bénévoles ne commencent à travailler, ils subiront un entraînement physique et des cours pour le développement de compétences professionnelles, y compris le combat, l’identification d’un comportement suspect ou d’objets suspicieux, des actions de prévention telles que des patrouilles régionales avant d’examiner les lieux avant des réunions de masse, et autres.

Quand les bénévoles seront en service, ils effectueront des patrouilles et superviseront les lieux de la communauté juive, y compris des écoles, des synagogues, des musées, des jardins d’enfants et d’autres institutions juives. Pendant la nuit et les jours de fêtes religieuses, le réseau de sécurité sera renforcé.

De plus, les bénévoles ne porteront pas d’uniformes ni d’armes, conformément à la loi canadienne, qui interdit à des officiers de la sécurité inscrits d’être armés. Par conséquent, la CSN agiront pour prévenir des dangers en faisant des comptes-rendus de sécurité et en transmettant des informations sur un incident ou sur la suspicion d’incident aux autorités du maintien de l’ordre.

Horovitz a dit que l’initiative était gérée avec la collaboration des services de la police. «Nous ne remplacerons pas la police», a dit Horovitz, ajoutant que le chef de la police était en faveur de l’initiative.

Horovitz a également dit que le CSN était à présent dans les premières phases du recrutement et que jusqu’à présent, de nombreux candidats s’étaient présentés, mais tous ne sont pas adaptés. «Bien sûr, nous préférons des gens ayant un contexte militaire, mais il nous est très important qu’il s’agisse de gens ayant des considérations rationnelles. Il s’agit d’une action professionnelle, non basée sur des émotions, une idéologie ou la politique», a-t-il dit.

La communauté juive canadienne, qui comprend de nos jours environ 380 000 membres, a souffert dans le passé d’incidents antisémites, principalement de la part de groupes extrémistes de droite, qui se sont surtout exprimés dans la période entre les deux guerres mondiales. Un rapport sur l’antisémitisme du Canada, qui a été dernièrement publié par Bnai Brith, indique qu’en 2010, il y a eu plus de 1 300 incidents antisémites, trois pour cent de plus qu’en 2009, année au cours de laquelle une hausse du nombre d’incidents antisémites avait été recensée, suite à l’Opération ‘Plomb Durci’. La coalition parlementaire canadienne pour le combat contre l’antisémitisme a communiqué il y a six mois un rapport sur le phénomène de l’antisémitisme, et a trouvé une progression de l’antisémitisme et des préjugés anti-israéliens, surtout dans les universités.

Selon Horovitz, la communauté juive est le seul groupe au Canada qui crée un réseau de sécurité autonome, qui ne dépend pas de la sécurité du pays. «Nous comprenons que nous entrons dans une ère dans laquelle nous ne savons pas à quoi nous attendre, et nous comprenons que nous devons faire face à une menace potentielle», a dit Horovitz. «Naturellement, il y a également une crainte parmi les gens qui ne sont pas conscients de la culture de sécurité, et nous devons éduquer la communauté avec le temps, mais nous avons décidé de prendre la responsabilité de la communauté juive dans le pays».

La communauté juive canadienne établit dernièrement des relations de bon voisinage avec la communauté musulmane, et elle est bien consciente des éléments extrémistes de cette communauté. Horovitz a souligné que le CSN était destiné à contrecarrer des événements futurs et qu’il n’avait aucune information actuelle sur aucune intention de groupes musulmans de porter atteinte à des cibles juives. Cependant, même s’il nie que l’antisémitisme à un impact négatif sur la qualité de vie et sur la sécurité des membres de la communauté juive, il dit encore que bien qu’il n’y ait pas d’attaques antisémites chaque semaine, «à notre grand regret, l’occurrence de telles attaques n’est pas chose rare, et nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas être vigilants».

 

http://antisemitism.org.il/article/71247/la-communaut%C3%A9-juive-canadienne-cr%C3%A9e-un-service-de-s%C3%A9curit%C3%A9-pour-contrecarrer-des-menac

Publicités
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :