La France va mal !

Le Chef de l’Etat et son gouvernement ne pourront plus affirmer ni soutenir qu’il n’y a pas de menace islamique en France. Celle-ci se révèle, suite aux propos du Recteur de la grande mosquée de Paris ; lourde, d’une extrême dangerosité, parce que ses concepteurs et auteurs relèvent d’une vision du monde où l’homme n’a de valeur que dans la perspective du sacrifice de lui-même et de son entourage.

Quand le Premier Musulman de France reconnaît que 1% des adeptes de l’Islam vivant en France, n’ont pas adopté le pacifisme comme parcours confirmé…l’inquiétude se précise, escortée par les fatalités habituelles de la peur, du désarroi et de l’angoisse.


 

On peut donc estimer selon l’aveu du Recteur Boubakeur que 50.000 terroristes sont prêts à en découdre, si l’ordre était donné. Il est inimaginable de penser que pareille réalité ait pu échapper à la sagacité de la police des Renseignements Généraux. Indifférence du pouvoir politique ? Inconcevable. L’attention du monde sera prochainement détournée par le conflit iranien ? Plausible.

Quoiqu’il en soit, une carte manque dans le jeu de l’observateur. Jacques Attali avait dit que si l’antisémitisme refaisait surface, on le verrait au « premier rang ». On l’a cherché dans tous les rangs. On ne l’a pas vu !

C’est le moment choisi par l’Eglise de France, prise en la personne du père Christophe Roucou, responsable du service national pour les relations avec l’Islam, pour voler au secours de Tariq Ramadan en déplorant que le Ministère de l’Intérieur juge le leader musulman anti-républicain. « De fait, Tariq Ramadan défend une version soft de la Charia dans les pays musulmans… »

Après avoir désapprouvé un débat sur l’Islam ainsi que la loi sur la burqa, les évêques de France semblent initier un climat qui pourrait rappeler de sombres heures de l’histoire de France.

Qu’il s’agisse des Catholiques Intégristes de la Fraternité St Pie X ou des Catholiques qui estiment que Tariq Ramadan « défend une version soft de la Charia », peu d’intérêt pour donner suite à Vatican II, dans sa prétention à l’illusoire réconciliation avec les Juifs.

On peut observer un net relâchement dans les tentatives velléitaires de rapprochement judéo chrétien. Probablement que Vatican II est devenu si soft qu’il n’a plus de consistance, sauf devant la statue de la cathédrale aux yeux bandés de Strasbourg !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :