Tunis : Menaces contre les juifs lors d’une manifestation de salafistes [Photos + vidéos]

Par Bivouac-ID

momomomomomomomomomomomomomomomomomomomomomo

Menaces contre les juifs lors d’une manifestation islamiste à Tunis

TUNIS – Des menaces contre les juifs ont été proférées par un cheikh salafiste lors d’une grande manifestation organisée dimanche sur l’avenue Habib-Bourguiba, principale artère de Tunis, a-t-on constaté sur place.

“Préparez-vous au combat: les juifs! Les juifs! Le combat pour la cause de Dieu. Le paradis! Le paradis!”, a lancé dans son haut-parleur ce religieux portant barbe blanche et djellaba devant une foule en effervescence.

Joint par l’Associated Press, le président de la communauté juive de Tunisie, Roger Bismuth, a jugé “inadmissibles” de telles attitudes, appelant les autorités à “réagir pour mettre fin à ces dépassements”. “Quant à moi, je n’ai que du mépris pour ces gens-là. Ils ne sont pas respectables parce qu’ils causent du tort à leur pays, à mon pays, parce que je suis Tunisien”, a-t-il dit.

Des salafistes avaient lancé des appels à “tuer les juifs” lors d’une visite en janvier dernier du chef du mouvement palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh. Ces appels avaient suscité une condamnation unanime des autorités et de la société civile, y compris du mouvement islamiste modéré Ennahdha, au pouvoir.

La manifestation de dimanche a rassemblé plus de 10.000 personnes venues réclamer l’application de la charia (loi islamique) et condamner la profanation du Coran et autres incidents qui ont eu lieu la semaine dernière dans certaines mosquées du pays.

Des chefs du mouvement salafiste, comme Cheikh Seifallah Ben Hassine, connu sous le nom d’Abou Yadh, ainsi que des imams ont aussi participé à cette manifestation. Le peuple veut un Etat islamique, le peuple veut l’application de la charia , scandaient les manifestants.

L’application de la charia est une obligation et non un simple slogan, les musulmans appartiennent à une seule nation et la charia les réunit, celui qui aime Dieu aime sa charia, pouvait-on lire sur des banderoles brandies par des partisans du parti non légalisé Hizb Ettahrir (parti réclamant l’instauration du califat).

Les Tunisiens qui s’opposent à l’application de la charia dans la future Constitution doivent savoir que seul l’islam garantit les libertés et les droits fondamentaux des êtres humains, a déclaré à l’AFP Mahdi Habib. Selon lui, la modernité que des Tunisiens défendent n’a produit qu’un nombre élevé des enfants nés hors mariage, des crimes, des viols et toutes les formes de la corruption.

RomandieNews

Vidéos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :