INTERVENTION DU RAID A TOULOUSE

Par Bivouac-ID le 21 mars 2012

DERNIERS DÉVELOPPEMENTS

15 COUPS DE FEU ENTENDUS A 5H35

Le suspect de Toulouse serait un franco-algérien de 24 ans, membre d’Al-Qaïda

TOULOUSE – Une intervention est en cours depuis environ trois heures du matin dans une maison située au nord de Toulouse à trois kilomètres de l’école juive où s’est déroulée la tuerie de lundi matin.

Le RAID serait entrain d’intervenir, des coups de feu d’armes de guerre ont été entendus. Il y aurait actuellement deux légers blessés parmi les hommes du RAID. Le Samu et des pompiers sont également sur place. Les djihadistes seraient retranchés à l’intérieur et se défendraient. Quand au suspect il s’agirait d’un homme de 24 ans qui aurait participé à des camps au Pakistan et qui serait lié à un groupe connu des services de la police anti-terroriste du nom de Forsane Allizza (Les Cavaliers de la fierté). Ce groupe aurait été dissous en février par Claude Guéant.

L’homme recherché, éventuellement en compagnie de son frère, était dans le collimateur de la DCRI depuis les 2 fusillades de militaire. Les forces de l’ordre l’avaient localisé depuis plusieurs heures. Le RAID serait actuellement en négociation avec cet individu pour ne pas l’abattre et l’interpeller. Le RAID serait à ce propos allé chercher sa mère afin de le raisonner.

Selon un témoin habitant dans l’immeuble, une quinzaine de coups de feu aurait été entendu à 5h35. A priori les négociations auraient échoué malgré la présence de la mère du suspect. Cette dernière a été amenée sur place pour qu’elle raisonne son fils mais elle a refusé, indiquant n’avoir aucune emprise sur lui. C’est notamment via l’adresse IP de son frère – qui a aussi été arrêté – que l’on a pu remonter jusqu’au suspect. C’est également son frère qui se serait renseigné chez un concessionnaire Yamaha pour savoir comment customiser un scooter et retirer le système traqueur qui aurait permis de pister le véhicule.

Une 2ème phase d’assault aurait été enclenchée par le RAID.

Claude Guéant tiendra prochainement un point presse.

Plusieurs autres opérations seraient en cours actuellement en France.

Source: RomandieNews

6h 10 LE MEURTRIER AURAIT ETE BLESSE OU ABATTU

L’homme retranché aurait été abattu ou serait blessé, il était lié à Al-Qaida. Il s’est déjà rendu plusieurs fois en Afghanistan et se dit salafiste. Il souhaitait se venger pour les enfants palestiniens et de la présence militaire française à l’étranger. Des ambulances l’ont emporté, le RAID a confirmé que l’opération est terminée.

Différentes informations contradictoires circulent. Selon d’autres sources les négociations seraient encore en cours et le suspect ne souhaiterait pas discuter avec sa mère.

7 h14 – ce matin des échanges verbaux très forts entre le RAID et le coupable présumé étaient entendus par le voisinage direct.

7 h15NOUVEL ASSAUT DU RAID ACTUELLEMENT EN COURS

7 h20 -La police a mis en place un scan infrarouge devant la maison du suspect, pour le localiser dans le bâtiment à travers les murs.

7 h50 -Dans une interview à la radio publique israélienne, le vice-ministre israélien des affaires étrangères, Danny Ayalon, s’est félicité de l’action rapide de la police française dans l’enquête sur la tuerie de Toulouse. “Je me félicite de l’action rapide des autorités françaises et j’ai remercié M. Alain Juppé”, a déclaré M. Ayalon, qui a accueilli à l’aéroport de Tel-Aviv le chef de la diplomatie française venu participer aux funérailles des quatre victimes juives de la fusillade lundi à Toulouse. “J’ai aussi demandé à M. Juppé de transmettre au président Sarkozy mes remerciements pour la minute de silence observée dans tous les établissements scolaires français à la mémoire des victimes”, a-t-il ajouté.

8 h00 – Le suspect, un Toulousain, a grandi dans une cité locale. Petit délinquant, il serait bien connu de la police locale. Il s’est ensuite converti au salafisme et s’est rendu dans la zone afghano-pakistanaise. Là, il aurait été arrêté par la police à Kandahar et c’est ainsi que les services français l’ont repéré. Le jeune homme aurait effectué deux séjours dans cette région. Les forces de l’ordre l’avaient localisé depuis 23 heures hier soir et il serait actuellement réfugié au rez de chaussé de l’immeuble.

8 h41 PARISLe recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, l’une des principales autorités musulmanes de France, a mis en garde mercredi contre tout amalgame entre l’islam et les attaques de Toulouse, pour lesquelles un homme se réclamant du jihadisme est suspecté. Interrogé sur la chaîne de télévision I-Télé, il a estimé qu’il ne faut pas d’amalgame entre la religion musulmane à 99,9% pacifique, citoyenne, responsable, non violente et tout à fait intégrée dans notre pays et puis ces minimes petites franges de gens décidés à faire un mal atroce. Nous ferons tout pour éviter que (des) interprétations tendancieuses et dérapages, des amalgames comme on dit, ne salissent en rien notre composante communautaire musulmane de France qui a montré à plus d’une reprise sa fidélité à nos institutions, à sa citoyenneté, à la paix, à la tolérance, a dit le recteur de la mosquée de Paris.

Il a précisé que les représentants des principales religions de France, devaient être reçus en début de matinée par le président Nicolas Sarkozy. Ils avaient déjà été reçus par le chef de l’Etat mardi.


8 h45Deux frères du suspect auraient été arrêtés

9 h 05 – Une évacuation des voisins serait actuellement envisagée mais pas effective car trop risquée. Le suspect aurait déclaré ne pas vouloir se rendre et des discussions seraient actuellement toujours en cours selon une voisine habitant dans le même immeuble. L’objectif du RAID serait de le capturer vivant afin qu’il puisse être jugé. Une forte explosion aurait été entendue à 9 h 05

9 h 10 Selon le ministre de l’Intérieur, le suspect a dit qu’il se rendrait dans l’après-midi. Claude Guéant ajoute que l’homme s’est débarrassé d’une arme, un colt 45, par la fenêtre. Mais «il en a d’autres», précise le ministre, dont une mitraillette et plusieurs armes de poing. Claude Guéant explique que le suspect a été identifié lundi après-midi, après le drame de l’école de Toulouse. Après que «quelques éléments matériels supplémentaires ont été rassemblés», la décision d’intervenir a été prise hier après-midi, confirmée vers minuit et exécutée à 3h10, détaille le ministre de l’Intérieur.

Développements suivront

toulouse

toulouse

toto toto

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :