Acte isolé ou action commanditée : la tuerie de Toulouse était prévisible. Le danger de la nouvelle génération d’Al-Qaïda !

L’éditorial de Stefano B.C. (Rome)

Y a-t-il un lien de cause à effet entre les menaces proférées par le Mufti de Syrie et le massacre de Toulouse ?

L’identification et la localisation du tueur de Montauban et de Toulouse, se revendiquant d’Al-Qaïda, en attendant sa mise hors d’état de nuire, ne peuvent que relancer des questions de première importance sur l’identité des commanditaires de ces attentats et leur lien avec les conflits interconnectés au Proche et Moyen Orient. Comment ces tueries étaient-elles prévisibles ?

« A l’instar de l’ensemble des pays européens, la France est vulnérable ». Selon un spécialiste italien de la lutte contre le terrorisme, « l’Europe se retrouve en tête de liste des pays menacés par la troisième génération d’Al-Qaïda qui a été récupérée par l’Iran et qui est exploitée par Téhéran et Damas ». Notre interlocuteur ajoute que « cette troisième génération, composée de jeunes endoctrinés, souvent issus de l’immigration ou de convertis, peut passer à l’action sur commande ou sous l’effet de forte émotion. La difficulté des services de renseignement et de sécurité à les identifier est liée au cloisonnement de ce système et au travail individuel, comme semble être le cas de Montauban et de Toulouse ».

Notre source ajoute que « les pays européens, particulièrement ceux qui sont engagés dans la FINUL au Sud-Liban, ceux qui ont des troupes en Afghanistan, et ceux qui exercent des pressions sur l’Iran et la Syrie, sont à la merci du bellicisme de ces deux pays, à travers la troisième génération d’Al-Qaïda ». Car en effet, une partie importante de cette catégorie d’islamistes est impliquée, directement ou indirectement, dans le djihad contre les Américains en Irak. Or, les recrutements et les réseaux islamistes menant vers l’Irak étaient gérés par Damas et transitaient par le territoire syrien. Il est désormais établi que les Services syriens disposent de cellules dormantes en Europe. Le Mufti de Syrie, Badreddine Hassoun, avait menacé, en octobre 2011, l’Europe et Israël d’opérations sanglantes, affirmant que les kamikazes étaient déjà sur le terrain.

Malgré les démentis français, la propagande officielle syrienne continue à affirmer que les forces du régime ont capturé, à Homs et Zabadani, des dizaines de soldats, d’officiers et d’agents français. Si rien ne prouve que cette information montée de toutes pièces et largement relayée en France par les sites propagandistes pro-syriens, conjuguée aux menaces de Badreddine Hassoun, n’a pu inspirer l’assassinat des parachutistes à Montauban et l’attaque de l’école israélite de Toulouse, rien ne permet non plus d’écarter cette piste. Plusieurs sources médiatiques avaient déjà établi, depuis hier, un lien entre la tuerie de Toulouse d’une part, les sanctions prises récemment contre le secteur bancaire iranien (SWIFT), l’embargo contre Téhéran et les pressions sur Damas, d’autre part.

Dans un éditorial datant de plus de quatre ans, « Mediarabe.info » était revenu sur les révélations de la presse britannique du 25 novembre 2007 concernant « la présence en Grande-Bretagne de cellules du Hezbollah prêtes à passer à l’offensive pour venger l’Iran, si ce dernier était attaqué », rappelant que la France n’était pas à l’abri d’une telle menace. Dans le même texte,« Mediarabe.info » ajoutait que « la France qui, par souci de fraternité et de civisme, et dans le respect de sa tradition universelle, a naturalisé à tour de bras toutes sortes d’étrangers dont la loyauté est à son égard loin d’être assurée, pourrait en payer un prix élevé (…). Ces Français, qui n’étaient, ne sont et ne seront Français que sur le papier, constituent, en réalité, une menace sur le long terme (…). Endoctrinés et programmés, ils peuvent entrer en action pour mettre Paris à genoux dès qu’un “ordre divin” leur en sera donné par le Guide de la Révolution iranienne Ali Khamenaï, son relais syrien Bachar al-Assad, ou encore leur “représentant légal” au Liban, Hassan Nasrallah… ».

La semaine dernière, plus précisément le 18 mars 2012, « Mediarabe.info » avait mis en garde contre la fuite en avant du régime syrien, qui a récemment libéré des membres importants d’Al-Qaïda pour leur sous-traiter des attentats en Syrie et au Liban. Damas met également l’Irak à feu et à sang pour empêcher la tenue du sommet arabe à Bagdad, à la fin du mois [Cliquez ici pour lire comment Damas planifie l’assassinat de dirigeants arabes en Irak]. Par extension, le recours au terrorisme sous-traité pourrait toucher d’autres contrées, y compris en Occident. Les exemples de Khaled Kelkal, des réseaux de Chasse-sur-Rhône, de Roubaix, mais également des groupes islamistes aux Pays-Bas (responsables de l’assassinat de Théo Van Gogh) et en Belgique (responsable de l’assassinat du commandant Ahmed Chah Massoud) rappellent que le danger est omniprésent en Europe.

Notre source regrette que « la vulnérabilité de l’Europe, et plus particulièrement de la France, est entretenue par des déclarations irresponsables frôlant la lâcheté qui succèdent à chaque mort de soldats européens en Afghanistan ou au Liban ». Exploitant l’émotion suscitée par la perte de militaires français, les députés socialistes appellent systématiquement au retrait des troupes qui combattent le terrorisme dans son fief. Mais inconsciemment, de tels propos encouragent les illuminés de la troisième génération et préparent le terrain aux actes belliqueux tel celui de Toulouse. Rapprochés aux crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient (conflit israélo-palestinien, crise sur le nucléaire iranien, crise syrienne…), « la lâcheté des politiciens ne fait qu’accentuer la vulnérabilité de l’Europe face aux capacités de nuisance de l’axe syro-iranien et de ses multiples bras terroristes. Le terrorisme sunnite représenté par Al-Qaïda n’a rien à envier au terrorisme chiite du Hezbollah », conclut notre source.

Stefano B.C.

http://www.mediarabe.info/spip.php?article2153

Publicités
Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :